Accueil CCFr  >   FONDS Collection de Luynes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Collection de Luynes

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 04/02/2020 14:05:42
Collection de Luynes

Période des documents

Avant J.-C.

Volume total du fonds

7 321 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003528

Description du contenu

La donation (inscrite le 15 avril 1863 sous la cote F 726) comprend près de 7 000 monnaies phéniciennes, gauloises, grecques, romaines, espagnoles, 373 pierres gravées antiques- sceaux-cylindres et cônes du Proche-Orient, camées et intailles.
Elle comporte aussi près de 200 bijoux d’or grecs, étrusques et romains provenant pour la plupart de fouilles récentes en Italie du Sud, 39 statuettes de bronze, , des armures et des armes.
La céramique grecque tient une place très importante dans la donation : une centaine de vases d’une qualité exceptionnelle, ainsi que 200 fragments. Quelques sculptures font également partie de cet ensemble, dont le beau torse de Vénus en marbre blanc, du type anadyomène, les cheveux mouillés tombant en boucles sur le dos.
Une petite collection égyptienne de figurines et papyrus, des poids grecs et phéniciens, des inscriptions phéniciennes et chypriotes, complètent la donation.

Autres données de volumétrie

Fonds constitué de 6 893 médailles, 373 pierres gravées, 188 bijoux d'or, 39 statuettes de bronze, 43 armures et armes antiques, 85 vases.

Thèmes principaux

930 Histoire du monde antique.

Archéologie.
Civilisation de l'antiquité romaine.
Civilisation de l'antiquité grecque.

Type(s) de documents

Monnaies et médailles . 

Volumétrie par type de document

Monnaies et médailles :  6 893 unité(s)

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Jean Babelon, Catalogue de la collection de Luynes, Paris, Florange et Ciani, 1924-1936.

Historique et constitution

Historique

La donation de la collection du duc de Luynes le 7 janvier 1863 (signature finale de l’acte notarié) a été la source la plus importante d’enrichissement du Cabinet des Médailles au XIXe siècle, tant en archéologie qu’en numismatique.
Honoré Théodoric Paul Joseph d’Albert, duc de Luynes est né à Paris le 15 décembre 1802 et mort à Rome le 15 décembre 1867.
Héritier d’une vieille famille de la grande noblesse française, il participe jusqu’au coup d’état du 2 décembre 1851, à la vie politique comme conseiller général de Seine-et-Oise et, de 1848 à 1851, comme député à l’Assemblée nationale et à l’Assemblée législative. Il contribue généreusement à de multiples œuvres de bienfaisance - fondation d’écoles, d’hospices, de route…
Cependant son activité principale est celle d’un scientifique et surtout d’un historien et d’un archéologue.
Ses activités érudites sont entrecoupées par quelques voyages, surtout en Italie, mais aussi en Egypte et en Syrie. Elles trouvent d’autre part leur concrétisation dans le patient rassemblement d’une collection d’antiques.

Ancien(s) possesseur(s)

Duc de Luynes (1802-1867)

Donateur(s)

Duc de Luynes (1802-1867)

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Inventorié : Un inventaire manuscrit en a été dressé entre le 15 et 27 septembre 1862 (inventaire 117). Un inventaire manuscrit des monnaies (inventaire 115 commencé le 18 août 1864 ) décrit les 6925 monnaies. Un inventaire manuscrit des antiquités (inventaire 116 commencé le 8 juillet 1867 et terminé le 14 novembre de la même année) décrit les 964 antiquités.
Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

A. David Le Suffleur, 'Les camées de la collection de Luynes', dans Aréthuse, 1926, p. 119-132.
Irène Aghion et Mathilde Avisseau-Broustet, 'Le duc de Luynes, archéologue, historien, homme de sciences et collectionneur', dans Revue de la Bibliothèque nationale de France, 1994, n°3, p. 12-19.

Retour en haut de page