Accueil CCFr  >   FONDS Caucase. Imprimés, manuscrits et archives.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Caucase. Imprimés, manuscrits et archives.

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 29/03/2021 19:17:01
Caucase. Imprimés, manuscrits et archives.

Période des documents

1601 - 9999 

Volume total du fonds

7500 titre(s)

Type(s) de fonds

Fonds Collex
Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035224
Arménie. Azerbaidjan. Géorgie. Russie du Sud.

Description du contenu

Le domaine Caucase est constitué d’ouvrages répartis sur plusieurs aires géographiques : la Russie du Sud (Républiques d’Adyguée, du Daghestan, d’Ingouchie, de Kabardino-Balkarie, de Karatchaievo-Tcherkessie, d’Ossétie du Nord, de Tchétchénie) et la Transcaucasie (Arménie, Géorgie et Azerbaïdjan).
Ce fonds compte plus de 10 000 ouvrages et 34 revues issus des collections de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO). Dans ce domaine, les fonds arménien (5 500 ouvrages) et géorgien (2 200 ouvrages) sont les plus importants en nombre de volumes. D’autres langues sont représentées telle l’azéri avec un fonds de 1000 ouvrages, dont une grande partie s'est constituée grâce aux dons de l’Ambassade d’Azerbaïdjan et à une convention passée avec la Bibliothèque nationale de France.

Ce domaine est riche d’une collection d’imprimés arméniens témoignant de l’ancienneté de l’enseignement de cette langue en France dès avant la Révolution, d’exemplaires imprimés à Constantinople, au Moyen-Orient, à Moscou (sous le patronage de la famille Lazarev) ou à Venise (littérature
religieuse financée par des marchands). Quelques ouvrages proviennent de la bibliothèque personnelle d’Auguste Carrière (1838 – 1902), ainsi que du legs d’Édouard Dulaurier (1807 – 1881) et du don du linguiste Antoine Meillet (1866 – 1936).

Haratch (En avant), premier quotidien arménien publié en Europe à partir de 1925, a enrichi le domaine grâce au don d’Arpik Missakian, directrice de publication de ce journal, fondé par son père, Schavarch Missakian. Publié à Paris, Haratch avait entrepris de retracer l’histoire de la communauté arménienne et de fait permis de relier entre eux les arméniens de la diaspora. Diffusé dans 14 kiosques parisiens et partout en Europe occidentale, cet unique quotidien arménien a pu comptabiliser jusqu'à 5 000 abonnés dans les années 1930. Censuré entre 1940 et 1945, il cesse définitivement de paraître en mai 2009. La BULAC possède la collection complète de ce titre, soit 22 214 numéros.

Par ailleurs, la bibliothèque possède également un fonds d'ouvrages en géorgien constitué des dons de la Bibliothèque géorgienne de Paris et de ceux du gouvernement géorgien. Ces donations sont venues compléter les acquisitions anciennes, notamment des éditions de 1846.

Les disciplines-phares du domaine Caucase sont la littérature, l’histoire, la linguistique et l'ethnologie.

Langue(s)

arménien ,  géorgien ,  azéri ,  russe ,  abkhaze ,  avar ,  caucasiennes, langues ,  koumyk ,  ossète ,  tchétchène ,  anglais ,  allemand ,  français ,  turc ,  persan

Thèmes principaux

Langues, littératures et cultures étrangères.

Lieu(x) géographique(s)

Caucase. 

Historique et constitution

Etat du traitement

Catalogué : Cotes diverses. Indices géolinguistiques : 14RU2,21, 21AM, 21AZ, 21GE
Non traité : Fonds arménien ancien en cours de rétroconversion. Rétroconversion achevée pour le géorgien.
Inventorié : Archives scientifiques de spécialistes de langue arménienne du XIXe siècle (Auguste Carrière, Édouard Dulaurier).

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Sous-Fonds décrits


Retour en haut de page