Accueil CCFr  >   FONDS Académie de Nîmes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Académie de Nîmes

Mise à jour : 01/02/2021 17:47:02
Académie de Nîmes

Période des documents

1540 - 9999 

Volume total du fonds

9700 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035171

Description du contenu

Du fait de son histoire, le livre ancien occupe une place modeste dans la bibliothèque de l’Académie. Moins de 4% des titres y sont antérieurs à 1810, les collections se partageant en deux parts égales entre un grand 19e siècle (jusqu’en 1914) et le 20e siècle jusqu’à nos jours (48% chacune).

Les principales ressources de la bibliothèque se trouvent dans les publications des sociétés savantes partenaires (l'Académie en reçoit actuellement régulièrement 94) et les ouvrages et brochures intéressant l’histoire locale. Parmi eux, le mouvement félibréen est représenté par plusieurs centaines de titres, provenant notamment de la bibliothèque de Fernand Devize léguée en 1928, elle-même héritière de celle de l’écrivain provençal Baptiste Bonnet (1844-1925), natif de Bellegarde dans le Gard.

Parmi les pièces manuscrites, on peut citer les carnets du félibre nîmois Louis Roumieux (1829-1894) et un Cours d’architecture professé entre 1787 et 1792 à l’Ecole des Ponts et Chaussées de Montpellier par Charles Durand.

Document(s) remarquable(s)

Claude de Bane, L’Ecriture abandonnée par les ministres de la religion prétendue réformée, Nîmes, Plasses, 1658
Histoire admirable d’un faux et supposé mary, Paris, Jean Mestais, déb. 17e s.
Pierre Goudelin, Ramelet moundi, Toulouse, Jan Boudo, 1638
Le tableu de la vido del parfet crestia, Toulouse, Jean et Jacques Boudo, 1673

Langue(s)

français ,  occitan (après 1500)

Thèmes principaux

Félibrige.

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Collections accessibles aux chercheurs sur rendez-vous et pendant les permanences (voir informations sur le site de l'Académie de Nîmes)

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Catalogue(s) en ligne

Catalogue de la bibliothèque de Nîmes 

Historique et constitution

Historique

L'Académie de Nîmes a été créée en 1682, ce qui en fait l'une des plus anciennes de province. Comme ce fut le cas pour beaucoup d’institutions d’Ancien Régime, la bibliothèque de l’Académie de Nîmes – qui s’était considérablement enrichie par la donation des collections de son Secrétaire perpétuel, le botaniste et épigraphiste Jean-François Séguier (1703-1784) – a été confisquée au moment de la Révolution française. Le fonds ancien de l’Académie se trouve donc aujourd'hui intégré au fonds ancien de la bibliothèque Carré d'Art. La bibliothèque actuelle, qui occupe une partie du premier étage de l’hôtel de l’Académie situé à Nîmes, au 16 de la rue Dorée, a donc été reconstituée au cours des 19e et 20e siècle. Les collections proviennent essentiellement de dons puisqu’il est d’usage que les Académiciens remettent à la bibliothèque un exemplaire de chacune des publications auxquelles ils contribuent. Il n’est pas rare non plus qu’au décès d’un membre, l’Académie reçoive tout ou partie de sa bibliothèque. Ce fut par exemple le cas en 1922 pour celle du commandant Raymond Plantin de Villeperdrix partagée entre l’Académie et le Musée archéologique. Une convention passée en 2001 entre l'Académie et la Ville de Nîmes a permis l’informatisation initiale du fonds et l'intégration des notices dans le catalogue de la bibliothèque Carré d'Art. Les nouvelles acquisitions continuent d'y être signalées.

Mode de constitution

don

Etat du traitement

Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Didier Travier

Référence(s) bibliographique(s)


Retour en haut de page