Accueil CCFr  >   FONDS Gérard Georges
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Gérard Georges

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 16/02/2021 10:02:48
Gérard Georges

Période des documents

1976 - 

Volume total du fonds

3 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds local
Fonds régional
Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035141

Description du contenu

Le fonds Gérard Georges est constitué des manuscrits et des tapuscrits de l’auteur, de correspondance diverse, de nombreux articles critiques, de coupures de presse, de cartes postales , de dessins et divers documents sélectionnés pour documenter les œuvres.
Intitulé du classement :
GG1 à GG35 (et suivant ... car fonds ouvert)

Autres données de volumétrie

14 boîtes

Thèmes principaux

Littérature.

Personne(s) liée(s)

Lucien Gachon.

Type(s) de documents

Monographies .  Périodiques .  Textes manuscrits .  Archives .  Dessins .  Cartes postales . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

Non

Catalogue(s) en ligne

Catalogue en ligne Auvergne Clermont-Métropole 

Historique et constitution

Historique

Gérard Georges est né le 28 novembre 1948 à Montbrison dans la Loire. Son père est militaire et part en Indochine. Il est hébergé avec sa mère chez ses grands-parents maternels à Saint-Jean-la-Vêtre dans la Loire. Au retour de son père, nommé gendarme à Saint-Dier-d’Auvergne dans le Puy-de-Dôme, il poursuit sa scolarité dans la commune (école primaire et collège). En 1963, il entre au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, puis à la Faculté des Lettres et Sciences humaines. A cette même époque, Gérard Georges devient journaliste pigiste à la radio (Clermont Auvergne, station de l’ORTF). Il obtient son premier poste de professeur de lettres en 1970 au collège de Saint-Eloy-les-Mines dans le Puy-de-Dôme. En 1981, il change d’orientation professionnelle et devient principal de collège à Olliergues dans le Puy-de-Dôme. Il change plusieurs fois de collèges, avant de cesser son activité professionnelle pour des raisons de santé. C’est alors qu’il devient chroniqueur culturel et littéraire à la radio RCF de Clermont-Ferrand pour animer l’émission « Perles de Cultures ».
Gérard Georges est l’auteur de 35 romans, mais aussi de nouvelles, de plusieurs poèmes et un conte de littérature pour la jeunesse.
(Bibliographie sur son site internet ; wwwgerard-georges.com).

Gérard Georges est l'initiateur avec Louis Gachon, (fils de Lucien Gachon) du "Prix
Lucien Gachon" qui a vu le jour en 1994. Il a été créé à cette époque en commémoration du 10e anniversaire de la mort de l'auteur. La sélection des ouvrages (5 à 7) est réalisée par Gérard Georges parmi les livres édités dans l'année correspondant à "L'esprit Lucien Gachon"(ou que l'écrivain aurait aimés). Les comités de lecture sont composés d'un certain nombre de bibliothèques du département (entre 15 et 20 selon les années). Par ce réseau, environ 200 personnes participent chaque année à la désignation du lauréat du prix.

Avec l’accord de ses enfants (ses ayants-droits) Gérard Georges a remis à titre gracieux, à la Bibliothèque du Patrimoine de Clermont-Ferrand, les manuscrits de ses ouvrages parus à ce jour, ainsi que des écrits de jeunesse qui restent inédits. Il lui est apparu intéressant de faire ce don pour les générations futures et les chercheurs qui pourraient éprouver un intérêt particulier à son œuvre. Le premier don de manuscrits est arrivé à la Bibliothèque du Patrimoine en décembre 2015, puis le don est renouvelé à chaque parution d’un nouvel ouvrage.

Mode de constitution

Don

Ancien(s) possesseur(s)

Gérard Georges

Donateur(s)

Gérard Georges

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Catalogué
Inventorié
Classé

Etat d'accroissement

Fonds ouvert
Chaque année, Gérard Georges dépose un nouveau don (manuscrit et tapuscrit d'un roman ou de poésies comme en 2020).

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Anne-Marie Acedo

Retour en haut de page