Accueil CCFr  >   FONDS Ambroise Viaud-Grand-Marais
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ambroise Viaud-Grand-Marais
ou Personnalité scientifique

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 08/12/2020 16:17:09
Ambroise Viaud-Grand-Marais ou Personnalité scientifique

Période des documents

1848 - 1911 

Volume total du fonds

4 boîtes d'archives 

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035044
Personnalité scientifique

Description du contenu

Langue(s)

français

Thèmes principaux

580 Botanique.
610 Sciences médicales (Médecine, ...).
590 Zoologie.

Médecine.
Sciences.

Sciences naturelles.
Herpétologie.

Famille liée

Famille Bureau.

Lieu(x) géographique(s)

Nantes. 

Type(s) de documents

Archives . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur rendez-vous

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de reproduction

Photos numériques autorisées

Historique et constitution

Historique

Né à Challans, le 28 avril 1833, Ambroise Viaud-Grand-Marais réalise des études secondaires au Petit séminaire des Sables d'Olonne, puis au Petit séminaire des Couets près de Nantes, où il marque un intérêt certain pour les sciences naturelles et en particulier pour la botanique. En 1851, il est reçu bachelier ès-lettres à l'Université de Rennes avec mention spéciale, puis ès-sciences physiques et naturelles en 1852. Il enseigne la médecine à l'Ecole de médecine de Nantes. Passionné d'histoire naturelle, il initie notamment l'un de ses élèves de l'Ecole de médecine, Marcel Baudouin à la biologie animale et végétale, ainsi qu'à ses excursions botaniques (lichens, algues) à Noirmoutier. Il s'éteint à Nantes, le 16 janvier 1913.

Etat du traitement

Non traité

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Anne Bergère

Référence(s) bibliographique(s)

BAUDOUIN Marcel, "A la mémoire du professeur A. Viaud-Grand-Marais, naturaliste et traditionnaliste", dans Annuaire de la Société d'émulation de la Vendée, 1933, pp. 77-99.

Retour en haut de page