Accueil CCFr  >   FONDS Charles Bertrand-Geslin
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Charles Bertrand-Geslin

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 02/07/2020 08:54:33
Charles Bertrand-Geslin

Période des documents

1817 - 1891 

Volume total du fonds

5 boîtes d'archives 

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035038

Description du contenu

Le fonds Bertrand-Geslin est majoritairement constitué de carnets de voyage, dessins, notes et coupes géologique réalisés au cours de différentes expéditions, principalement géologiques, en France et en Europe. Il contient également des archives non produites par Bertrand-Geslin et postérieures à sa mort : l’inventaire des archives certifié par le conservateur du Muséum Edouard Dufour et la Commission de surveillance du Muséum en 1881, la copie de l’acte notarié de 1863 mentionnant son testament, ainsi qu’un carnet de notes bibliographiques sur les monuments druidiques et mégalithiques, datant de 1865 à 1891.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Sciences.

Botanique.
Géologie.

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur rendez-vous

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de reproduction

Photos numériques autorisées

Historique et constitution

Historique

Fils de Jean-Baptiste Bertrand, ancien maire de Nantes et de La Flèche, député de Loire-Inférieure, et de son épouse Marie-Adélaïde Geslin, Charles Bertrand-Geslin naît à La Flèche, en Sarthe, le 10 novembre 1796. Élève au lycée de Nantes, il accompagne son professeur Alexandre Brongniart dans une mission en Italie. Spécialisé dans le domaine de la géologie (il réalise un mémoire sur les formations géologiques de l'île de Noirmoutier), il compte parmi les membres fondateurs de la Société d'histoire naturelle de Paris et de la Société géologique de France. Il est aussi membre de la Société industrielle de Nantes et de la Société académique de Nantes et de la Loire-Inférieure. Charles Bertrand-Geslin participe également à la vie politique locale : de 1852 à 1863, il est conseiller municipal et conseiller général de la Loire-Inférieure. Il s'éteint le 12 octobre 1863 au château de l'Oiselinière - qu'il hérite de sa mère - à Gorges, en Loire-Inférieure. A sa mort, il souhaite léguer l'entièreté de sa bibliothèque - riche de 600 ouvrages -, de ses collections conchyliologiques et minéralogiques - contenues dans vingt-deux meubles - et de ses travaux scientifiques à quatre villes : Nantes, Rennes, Angers et Le Mans. Sa préférence va pour la Ville de Nantes. Le baron Bertrand-Geslin était en effet un proche de François-René Dubuisson, il avait contribué aux recherches scientifiques sur la Loire-Inférieure et était membre des commissions du Muséum. La Ville de Nantes accepte ce legs, en contrepartie duquel Charles Bertrand-Geslin avait émis plusieurs conditions. D'une part, dans un souci de bonne conservation, son legs doit être placé dans un édifice central de la Ville, soit au musée, soit dans un autre lieu. Ses collections doivent en outre être conservées dans une ou deux salles ; elles ne doivent en aucun cas être éparpillées parmi les collections préexistantes. Aussi, les ouvrages de sa bibliothèque doivent être mis à la disposition du public au moins trois fois par semaine. Enfin, la Ville doit s'engager à proposer au public un cours de géologie, minéralogie et conchyliologique vivante ou fossile, chaque année pendant trois mois et de manière alternée. Dès lors, ces dispositions testamentaires déterminent les orientations pédagogiques du Muséum dans la seconde partie du XIXe siècle, faisant ainsi sortir l'enseignement des sciences naturelles de l'oubli, pour la première fois depuis la mort de Dubuisson en 1836.

Ancien(s) possesseur(s)

Charles Bertrand-Geslin

Donateur(s)

Charles Bertrand-Geslin

Acquisition

Legs

Etat du traitement

Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Anne Bergère

Référence(s) bibliographique(s)

DHOMBRES Jean (dir.), Un Musée dans sa ville. Sciences, industries et société dans la région nantaise. XVIIIème-XXème siècles, Nantes, Ouest Éditions, 1990, 495 p.

Retour en haut de page