Accueil CCFr  >   FONDS Théophile Roussel
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Mise à jour : 24/06/2020 15:19:18
Théophile Roussel

Type(s) de fonds

Fonds ancien
Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034994

Description du contenu

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultable sur place uniquement

Catalogue(s) et inventaire(s)

Catalogue provisoire dressé en 2011

Catalogue(s) en ligne

Base Patrimoine du CCFr 

Historique et constitution

Historique

Théophile Roussel (1816-1903), natif de Saint-Chély-d'Apcher en Lozère, est connu avant tout pour ses travaux dans le domaine médical, qui le firent d'ailleurs admettre à l'Académie de médecine, ainsi que pour sa carrière politique, puisqu'il fut député de l'arrondissement de Florac, sénateur de la Lozère, conseiller général et président du Conseil général de la Lozère. Médecin passionné et philanthrope, il s’est engagé dans la défense des déshérités et de l'enfance. Il est notamment l’auteur de nombreux rapports sur l’assistance médicale gratuite, sur l’assistance en ce qui concerne les aliénés, sur la protection des enfants délaissés, abandonnés ou maltraités, sur l’éducation et le patronage des jeunes détenus, et sur le développement des infrastructures en Lozère (routes, chemin de fer).
Son insatiable curiosité intellectuelle le pousse à découvrir maints pays lors de ses voyages et à s'intéresser à tous les domaines de la connaissance. C'est ainsi qu'il se constitue, dès ses années étudiantes, une bibliothèque d'ouvrages anciens de valeur qu'il enrichira au fil du temps, la complétant souvent d'éditions en langue étrangère.
En 1882, Théophile Roussel décide de léguer une partie de sa bibliothèque au Département de la Lozère et une autre partie à sa ville natale de Saint-Chély-d’Apcher, qui constituera la première bibliothèque municipale de Saint-Chély-d’Apcher.

Mode de constitution

Théophile Roussel partagea sa bibliothèque en deux parties. En 1876, il en donna une partie à sa commune natale Saint-Chély d’Apcher. En 1882, il légua la plus grande partie de sa bibliothèque personnelle au Département de la Lozère. Transférée à la BM de Mende en 1956, la bibliothèque a réintégré le nouveau bâtiment des Archives de la Lozère en mai 1989.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Fonds liés

dans le Répertoire
Retour en haut de page