Accueil CCFr  >   FONDS Edmond Bocquier
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Edmond Bocquier

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 24/06/2020 17:03:40
Edmond Bocquier

Période des documents

1816 - 1932 

Volume total du fonds

195 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034959

Description du contenu

Les papiers d'Edmond Bocquier sont constitués principalement de ses travaux et de quelques papiers personnels. Ses travaux ont été classés suivant ses centres d'intérêt. La partie consacrée à la linguistique contient notamment son dictionnaire topographique de la Vendée. Cet ouvrage, bien qu'inachevé, constitue une référence majeure de la toponymie dans le département.

Les articles consacrés à la géologie et à la géographie physique de la Vendée contiennent, en outre, un manuscrit inédit consacré aux mollusques.

Certains articles rendent compte de son implication dans la recherche ethnographique et folklorique. Son questionnaire sur le folklore vendéen en 1943 prend sa source dans la démarche qu'il a entamée dès le premières années du XXème siècle : face à l'épuisement de son 1er questionnaire, il décide de rédiger une nouvelle enquête, plus complète.

Ses travaux sur la préhistoire et les fouilles archéologiques sont l'occasion d'échanges avec le Dr Baudouin et Waïtsenegger. Il accumule aussi une importante documentation sur l'histoire du Bas-Poitou et de la Vendée.

Parallèlement à ce classement thématique, il constitue des dossiers documentaires sur les communes et des notices sur les personnalités locales. Ces dossiers sont constitués principalement de coupures de presse et parfois enrichis de documentation, d'illustrations et de correspondance avec des érudits locaux. Ils complètent la partie thématique.

Une partie seulement du fonds Bocquier est conservée à la médiathèque, ce sont les ouvrages à caractère scientifique ; les autres partie du fonds sont reparties entre les archives départementales de la Vendée (ouvrages à caractère historique) et l'école normale d'instituteur de La Roche-sur-Yon (ouvrages à caractère pédagogique).

Langue(s)

Français

Volumétrie par langue

Français :  195 volume(s)

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place uniquement

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de reproduction

Soumise à autorisation

Historique et constitution

Ancien(s) possesseur(s)

Edmond Bocquier : (1881-1948) commence dès le début du XXème siècle une brillante carrière dans l'enseignement. D'abord professeur à Fontenay-le-Comte, il devient rapidement inspecteur dans l'enseignement primaire puis directeur d'école normale (à Aurillac puis à Angers). Parallèlement à ses activités pédagogiques, il fait montre d'une grande activité intellectuelle et de beaucoup d'enthousiasme : conférence dans les campagnes, fouilles archéologiques, recherches dans les archives communales. Il s'intéresse à des domaines aussi variés que la toponymie, l'anthroponymie, le langage, le folklore, la géographie, la géologie, la préhistoire et l'histoire locale. Il se fait connaître des érudits dès 1901 en publiant une excellente monographie sur sa commune de naissance, Chaillé-les-Ormeaux. Il lance en 1908, une grande collecte des traditions orales. Par sa rigueur, cette enquête fait de lui l'un des précurseurs de l'ethnographie en Vendée ; il devient même en 1943, vice-président du Comité National du folklore. Le sérieux de ses recherches l'amène à collaborer avec les érudits de son temps : le Dr Marcel Baudouin, avec qui il entretient une correspondance régulière, Eugène Waïtzenegger, qui devient son beau-père, Lucien Rouillon. Ses travaux sont l'objet de publications dans de nombreuses revues notamment "La Terre Vendéenne", revue qu'il a fondée, "La revue du Bas-Poitou" et "l'annuaire de la Société d'Emulation de la Vendée". Comme vice-président de cette association, il a d'ailleurs beaucoup oeuvré pour que perdure la publication d'un "annuaire nourri, solide, et documentaire", à une époque où la SEV connaissait de graves difficultés. Resté très attaché à la Vendée, il s'installe à Saint-Gilles-sur-Vie, en 1932, pour sa retraite. Il y poursuit ses recherches jusqu'à sa mort en 1948.

Donateur(s)

Madame Bocquier

Acquisition

Don(s) .  Acceptation définitive du don en 1949.

Etat du traitement

Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds clos

Retour en haut de page