Accueil CCFr  >   FONDS Société des Ingénieurs Arts et Métiers
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Société des Ingénieurs Arts et Métiers

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 05/08/2019 11:14:32
Société des Ingénieurs Arts et Métiers

Période des documents

1785 - 2013 

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034868

Description du contenu

Les Archives présentes ne constituent qu’une partie du fonds. Seuls quelques dossiers ont été récupérés à des fins de recherches historiques ou versés à titres d’information au centre d’archives de la Fondation Arts et Métiers à Liancourt (Oise). Les archives conservées ne reflètent pas d’une manière exhaustive les activités de la Société car l’intégrité et l’ordre originel des Archives composant le fonds n’ont pu être conservés.

Le plan de classement du fonds est composé de 11 séries organiques fondées sur les grandes fonctions de la Société des ingénieurs arts et métiers : La constitution de la Société et de ses statuts, sa présidence et son secrétariat général, son administration générale, son fonctionnement, son patrimoine, son personnel, les cérémonies et manifestations auxquelles elle participe, ses publications, ses prix, sa bibliothèque et sa documentation, enfin sa photothèque.

On trouvera :
*Les documents de société concernant sa constitution et ses statuts.
*Les documents de la Présidence et du secrétariat général constitués de dossiers thématiques liés aux différentes écoles d’arts et métiers (Aix, Angers, Cluny, Châlons-sur-Marne, Lille, Paris), plus généralement aux écoles d’arts et métiers mais aussi aux publications et aux recherches historiques ainsi qu’à la Société des ingénieurs de France et à l’uniforme gadzarts.
*Les documents de l’administration générale composés des dossiers d’assemblée générale ou de séances du Comité, du Club entreprise arts et métiers (CLENAM), de correspondance générale et de la publicité.
*Les documents de fonctionnement relatant les dossiers concernant l’admission ou l’adhésion des membres de la Société.
*Les documents de patrimoine liés aux dons et legs, titres et rentes et aux bâtiments tel que l’hôtel des ingénieurs arts et métiers situé rue d’Iéna à Paris.
*Les documents du personnel et plus précisément des retraités de la Société.
*Les documents des cérémonies et des manifestations relatives aux centenaires et bicentenaires des écoles et de la Société, aux cercles, au club La Rochefoucauld, aux congrès, aux remises de la croix de guerre aux écoles ou à la légion d’honneur, aux pèlerinage et aux prix remis par la Société des ingénieurs arts et métiers.
*Les documents des publications de la Société des ingénieurs arts et métiers : les annuaires, bulletins, revues, magazines et ouvrages.
*Les documents des prix concernant les remises par des fondations (dossiers d’attribution de bourses et dossiers de gestion.)
Les documents de la bibliothèque et de la documentation tels que les ouvrages, les bulletins et revues, brochures, fascicules ou dossiers documentaires acquis par la Société à titre d’informations.
*Enfin les documents de la photothèque composés de photographies.

*On trouvera également au sein du fonds de la société des ingénieurs arts et métiers un sous-fonds consacré à la Société des amis des gadzarts.

Thèmes principaux

Architecture.
Economie.
Education et enseignement.
Histoire.
Sciences.
Sciences appliquées.
Sciences politiques.

Ecoles Nationales Supérieurs d’arts et Métiers.
Ingénieurs Arts et Métiers.
Prix.
Bourses.
Hôtel des ingénieurs Arts et Métier.
Croix de la légion d’honneur.
Annuaire.
Entretiens.
Bulletins technologiques.
Traditions.
Groupes professionnels.
Revue Arts et Métiers.

Personne(s) liée(s)

La Rochefoucauld.

Lieu(x) géographique(s)

Liancourt. 

Type(s) de documents

Textes imprimés .  Périodiques .  Archives .  Littérature grise . 

Volumétrie par type de document

Archives :  4018 notice(s)

Volumétrie par langue

Français :  4018 notice(s)

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Articles L.213-1 et L.213-2 du code du patrimoine. L’autorisation préalable du Président est requise pour certains documents.

Possibilités de prêt

Consultable sur place, sur rendez-vous

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

oui sous conditions https://fondationartsetmetiers.org/wp-content/uploads/2019/02/Tarifs-2019-1-1.pdf

Historique et constitution

Historique

En 1846, un groupe de gadzarts, créent la « société philanthropique des anciens élèves des écoles royales d'arts et métiers ». Les gadzarts deviennent ainsi le premier groupe d'anciens élèves d'écoles d'ingénieurs (il y en a trois en activité à l'époque, Châlons-en-Champagne, Angers et Aix-en-Provence) réussissant à créer définitivement une société - les associations n'existant pas encore. Il n'existait alors non plus ni assurance maladie, ni caisse de retraite, ni assurance chômage. Le but de la société était donc :

« ... d'établir entre les anciens élèves un lien de confraternité, de réunir leurs efforts pour faire fructifier l'enseignement des écoles au profit de l'industrie française, de venir en aide aux membres, de fonder une caisse de secours dans l'intérêt de ceux qu'une maladie ou qu'une infirmité priverait de moyens d'existence 1... »

La société est reconnue d'utilité publique dès le 4 avril 1860. En 1901, elle devient une association loi de 1901, tout en conservant son nom de « société ». Puis, en 1920, son président de l'époque, Louis Delage, l'installe à son siège actuel, à l'hôtel Singer, du XIXe siècle, 9bis avenue d'Iéna à Paris XVIe. Enfin, elle est reconnue d’intérêt général le 31 mai 1961.

La Société des ingénieurs Arts et Métiers regroupe les élèves et anciens élèves de l'École nationale supérieure d'Arts et Métiers (Arts et Métiers ParisTech) : soit à ce jour 34 000 ingénieurs Arts et Métiers (appelés gadzarts).

Les missions de la société sont définies par ses statuts. En particulier, depuis des décennies, la société s’intéresse au développement d’Arts et Métiers ParisTech, en liaison avec les pouvoirs publics, et participe au Conseil d’Administration de l’École.

La société, outre sa présence sur Internet par plusieurs sites et divers groupes sur les réseaux sociaux, édite un mensuel, dont le titre actuel est Arts&MétiersMag. Ses origines sont très anciennes. Il est en effet issu des pages techniques de l'annuaire de la société, qui s'en détachent pour former un trimestriel dès 1864 et un mensuel à partir de 1866. Cela en fait l’une des plus anciennes publications techniques de France. L'annuaire de son côté est attesté depuis au moins 1848. Il comprend aujourd'hui 30 000 noms d'anciens élèves en vie ; il possède une version Internet et une version papier annuelle chaque mois de mai.

D’autre part, la société organise régulièrement, depuis 2000, des dîners avec des personnalités politiques et décideurs économiques sous le nom de Cercle La Rochefoucauld.
De même, à une fréquence annuelle, la société organise, sous le nom de Congrès national Arts et Métiers, des congrès sur des sujets scientifiques et technologiques. Le dernier a eu lieu à Grenoble en octobre 2017.

Comme la plupart des associations d'anciens élèves, la société des ingénieurs Arts et Métiers dispose d'un pôle carrières, destiné à aider les gadzarts, débutants confirmés ou seniors dans leur recherche d'emploi.

L'entraide est un point important de la communauté gadzarts, que ce soit au sein de la société des anciens élèves ou de ses nombreux groupes régionaux. Elle concerne les étudiants ayant des difficultés pour financer leurs études, les gadzarts, conjoint et enfants confrontés aux aléas de la vie (perte d'emploi, veuvage...). L'entraide dans ses formes les plus directes représente près de 14 % du budget de la société des anciens élèves.

En dehors de l'aide financière directe, la société des anciens élèves a mis en place de nombreux dispositifs au sein de structures juridiques dédiées :

*Aide aux étudiants issus de milieux défavorisés pour intégrer une école d'ingénieurs
*Aide à la création et à la reprise d'entreprise (CLENAM et AMBA)
*Missions de management à durée déterminée (REXAM)
*Service d'échanges entre gadzarts et recruteurs, aide au parcours professionnel, mobilité, négociation salariale (Emploi-Carrières)
*Aide à la création technologique pour soulager le handicap (HanditecAM).

L'association est attachée à ce que les étudiants puissent être logés dans les campus même ou le plus près possible. Elle finance la construction et l'entretien de résidences spécifiques pour les élèves, dotées du statut de résidence universitaire. La plupart des étudiants y logent, dans l'enceinte de leur école même pour les campus de province, ou à la Maison des Arts et Métiers de la Cité internationale universitaire de Paris pour le campus de Paris.

L'association distribuent chaque année plusieurs centaines de milliers d'euros de prix (dont le prix Nessim-Habif et, en collaboration avec d'autres organismes, le prix Chéreau-Lavet, à l'instigation de Marius Lavet) et de bourses d'études à des étudiants et ingénieurs gadzarts ou non, français ou étrangers. L'octroi de nombreux prêts d'honneur complète le dispositif des aides financières disponibles.

Le fonds est conservé à Liancourt au sein du Centre historique Arts et Métiers

Mode de constitution

Don

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Classé
Inventorié

Etat d'accroissement

Fonds ouvert
La mise en place d’une collecte régulière n’est pas encore organisée.

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Président de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers

Retour en haut de page