Accueil CCFr  >   FONDS Jacques-Louis, marquis de Beringhen
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Jacques-Louis, marquis de Beringhen
ou Cabinet Beringhen

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 29/04/2015 11:09:54
Jacques-Louis, marquis de Beringhen ou Cabinet Beringhen

Période des documents

1610 - 1715 

Volume total du fonds

90 000 feuille(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003484

Description du contenu

Fonds constitué de nombreux portraits mais aussi d'oeuvres presque complètes des artistes actifs entre 1610 et 1715.

Sont rassemblées des oeuvres superbes de Bosse, Mellant, Nanteuil et Poilly, ainsi que des estampes de maîtres étrangers comme Galle, Wierix, Sadeler et Rembrandt.

Etat du fonds

Marque de collection : Ber. Reliure des volumes en maroquin rouge.

Thèmes principaux

760 Gravure .
920 Biographies, généalogie, emblèmes et insignes.

Portrait.
Gravure.
Bosse.
Mellant.
Nanteuil.
Poilly.
Galle.
Wierix.
Sadeler.
Rembrandt.

Type(s) de documents

Estampes . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Catalogue du Cabinet Beringhen, mss (Cote Est. Ye 22 rés. pet. fol.).

Historique et constitution

Historique

Premier écuyer de Louis XIV. le marquis de Béringhen (1651-1723) prit part aux campagnes militaires du règne. Homme de goût. il était régulièrement consulté pour le décor des bâtiments royaux et entra à l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Il sut constituer une collection d'estampes acquise par la Bibliothèque Nationale en 1731. Elle s'élevait lors de l'acquisition à 90 000 feuilles environ. Le marquis collectionnait pour son agrément, surtout le portrait, mais il avait également constitué des œuvres presque complets des artistes actifs entre 1610 et 1715. Il avait ainsi rassemblé des œuvres superbes de Bosse, de Mellan, de Nanteuil, de Poilly. Il n'était pas insensible à la gravure étrangère et collectionnait aussi les Galle, les Wierix, les Sadeler, les Rembrandt.
La présentation matérielle de la collection, reliée en maroquin rouge et très proche des volumes de Marolles, donne à penser que son propriétaire songeait à la donner au roi.
Elle entra par vente négociée avec le fils du marquis, évêque du Puy. pour la somme de 59 876 livres. Quelques volumes de la collection, non recensés, subsistent. La majeure partie a été dispersée pour enrichir les œuvres de graveurs.

Ancien(s) possesseur(s)

Jacques-Louis, marquis de Beringhen (1651-1723), premier écuyer de Louis XIV, membre de l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres.

Acquisition

Achat(s)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

L. Beaumont-Maillet, 'Les collectionneurs au Cabinet des Estampes', dans Nouvelles de l'Estampe, 1993, n°132, p. 5-27.

Retour en haut de page