Accueil CCFr  >   FONDS Lallemant de Betz
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lallemant de Betz

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 29/04/2015 11:16:57
Lallemant de Betz

Période des documents

1601 - 1700 

Volume total du fonds

78 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/003477

Description du contenu

Fonds constitué essentiellement de portraits du XVIIe siècle et d'un grand nombre de vues de villes et chateaux de France aux environs de 1610.
L'intérêt du fonds repose surtout sur la beauté des épreuves et sur la rareté de certaines pièces comme la 'Galerie du Palais ' d'Androuet du Cerceau.

Etat du fonds

Fonds conservé dans les reliures réalisées pour Lallemant de Betz, en vélin jaune aux petits fers.

Autres données de volumétrie

Fonds constitué de 13 150 estampes réunies en 78 volumes.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

910 Géographie et voyages.
920 Biographies, généalogie, emblèmes et insignes.

Topographie.
Portrait.

Lieu(x) géographique(s)

France. 

Type(s) de documents

Estampes . 

Volumétrie par domaine

920 Biographies, généalogie, emblèmes et insignes :  28 volume(s)
910 Géographie et voyages :  50 volume(s)

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Calalogue raisonné des estampes du Cabinel de M. Lallemant de Betz dressé pendant l'année 1759 [Manuscrit = Est. Ye 24 rés. petit fol.)
Bibliothèque Nationale. Département des Estampes. Inventaire de la collection Lallemant de Betz, rédigé par Auguste Flandrin, augmenté d'une table alphabétique et d'une notice par Joseph Guibert,... Paris : J. Dumoulin, 1903.

Historique et constitution

Historique

La collection que le fermier général Lallemant de Betz céda au Roi en 1753 par voie d'échange était probablement l'ancienne collection de Jean Rousseau, échevin de la Ville de Paris, que la Bibliothèque royale avait tenté d'acheter à l'époque de l'acquisition Marolles en 1667.
Le fils de Jean Rousseau, Claude-Bernard, étant mort en 1720, la collection fut alors mise en vente et acquise par Nicolas du Blé, marquis d'Uxelles, maréchal de France, lequel mourut à son tour en 1730. Elle passa alors entre les mains de Lallemant de Betz qui l'aurait fait relier.

Riche de 13 150 estampes de topographie et de portraits, cette belle collection qui contient beaucoup d'états exceptionnels et quelques pièces uniques, notamment un grand nombre de vues des villes et châteaux de France aux environs de 1610, présente la particularité d'être encore conservée dans sa reliure d'origine, en vélin jaune aux petits fers.

Lallemant de Betz la céda au roi par échange (don serait mieux approprié...). Il reçut des livres et un exemplaire du recueil appelé Cabinet du Roi (ancêtre de la Chalcographie, alors édité par la Bibliothèque). Les volumes de portraits (28 volumes) furent remis à Hugues-Adrien Joly le 28 août 1753, les pièces de Topographie (50 volumes) le 15 septembre.

Ancien(s) possesseur(s)

Jean Rousseau, échevin de la Ville de Paris, puis son fils Claude-Bernard. ,  Nicolas du Blé, marquis d'Uxelles, maréchal de France. ,  Lallemant de Betz, fermier général.

Acquisition

Echange(s)

Etat du traitement

Catalogué : Volumes de topographie : cote Vx 1 à Vx 50 fol. Volumes de portraits : Ne 1 à Ne29 fol. (28 vol. + 1 vol. de table).

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

L. Beaumont-Maillet, 'Les collectionneurs au Cabinet des Estampes', dans Nouvelles de l'Estampe, 1993, n°132, p. 5-27.

Retour en haut de page