Accueil CCFr  >   FONDS Adolphe Weick
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Adolphe Weick

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 12/06/2017 12:27:16
Adolphe Weick

Période des documents

1894 - 1930 

Volume total du fonds

8000 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034497

Description du contenu

Ce fonds est constitué de négatifs sur plaques de verre provenant de l'éditeur de cartes postales Adolphe Weick. La plupart des documents illustrent la vie quotidienne dans les Vosges et en Lorraine au tournant du XXe siècle.

Etat du fonds

Bon état

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Géographie.

Saint-Dié. Lorraine et régions adjacentes. Frontière franco-allemande. Curiosités. Vie quotidienne. Armée..

Personne(s) liée(s)

Adolphe Weick père (1861-1915) Adolphe Weick fils (1890-1970), Albert Ronsin (1928-2007) ancien directeur de la médiathèque Victor Hugo. Charles Ensfelder [1800-1900], libraire à Saint-Dié. Louis Geisler (1852-1914), éditeur-libraire à Raon-l'Etape..

Famille liée

Weick.

Lieu(x) géographique(s)

France (Lorraine, Alsace, Franche-comté). 

Type(s) de documents

Photographies . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation uniquement sur place.

Historique et constitution

Historique

Une partie du fonds a été donnée par Adolphe Weick fils à la médiathèque en 1968 (environ 1700 unités).
La seconde partie du fonds (6400 unités) fut d’abord mis en dépôt à la médiathèque Victor Hugo en 1989 par M. Mourot, descendant d’Adolphe Weick.
Ce dernier ayant manifesté son intention de les vendre en 2016 sur une vente publique, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges sollicita l'Etat pour l'exercice du droit de préemption afin de conserver cet important patrimoine local.
Elle acquit la collection de manière définitive à la fin de l’année 2016.

Mode de constitution

Acquisition, don

Ancien(s) possesseur(s)

Adolphe Weick (1861 à Strasbourg – le 8 juillet 1915 à Saint-Dié), est libraire -éditeur. Après avoir travaillé à l’imprimerie-librairie-papeterie C. Froereisen (Épinal), il reprend l’imprimerie-papeterie de Charles Ensfelder à Saint-Dié en 1893. En 1894, il édite des cartes postales ayant pour thème principal la ville de Saint-Dié-des-Vosges et l’est de la France. A cela s’ajoute des albums-souvenirs d’évènements festifs locaux ainsi que des livres qu’il coédite avec Louis Geisler. En plus de son activité d’édition, Adolphe Weick tient une librairie-papeterie connue sous le nom de Librairie des Hautes-Vosges. ,  Adolphe Weick (1890 à Saint-Dié – 1970 à Saint-Dié), fils d’Adolphe Weick I. À sa libération en 1918, il reprend le fonds de commerce de son père et développe en particulier la papeterie.

Donateur(s)

Adolphe Weick

Acquisition

Achat(s) .  Donation.
Dépôt, puis acquisition par préemption.

Etat du traitement

Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

M. Alexandre Jury

Retour en haut de page