Accueil CCFr  >   FONDS Jules Duval
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Jules Duval

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 01/09/2016 14:08:30
Jules Duval

Volume total du fonds

5 000 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034471

Description du contenu

Une partie de la bibliothèque personnelle et fonds documentaire constitué par Jules Duval.

La bibliothèque de Duval recèle de nombreux ouvrages sur le socialisme et, plus généralement, sur les principes d’économie, sur l’histoire et la géographie des colonies françaises et étrangères.

Quelques éditions anciennes rares, toutes accompagnées de planches gravées.

Document(s) remarquable(s)

Description de l’Afrique (Amsterdam, Wolfgang, 1686)
Histoire de la grande isle Madagascar, par le sieur de Flacourt (Troyes, Nicolas Oudot, 1661).

Thèmes principaux

Algérie.
Colonisation.
Socialisme.
Fouriérisme.

Type(s) de documents

Monographies .  Recueils . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place et uniquement sur rendez-vous

Catalogue(s) en ligne

Catalogue Collectif de France (CCFr) 

Historique et constitution

Historique

Jules Duval (1804-1870), avocat ruthénois, a souhaité léguer sa bibliothèque à deux établissements, à la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron (Rodez) dont il a été l’un des fondateurs d’une part, et, d’autre part, au collège de Saint-Geniez d’Olt, afin d’en enrichir la bibliothèque qu’il avait fréquentée lors de sa scolarité. La bibliothèque fut donc divisée en deux lots qui furent attribués à l’une et l’autre de ces deux institutions, à la suite d’un tirage au sort.
Jules Duval hérite de la bibliothèque de son père, président du tribunal de Rodez, qui était déjà en partie constituée d’ouvrages ayant appartenu aux magistrats qui l’avait précédé. Sensible aux idées de Charles Fourier, il consacre une bonne partie de son temps à l’étude de l’économie et de la politique sociale. Il quitte la France pour l’Union agricole de Saint-Denis du Sig, en Algérie, où a été fondé un phalanstère et tente d’y appliquer les théories utopistes de Fourier.

Ancien(s) possesseur(s)

Jules Duval (1813-1870), avocat, économiste et journaliste , l’un des fondateurs de la Société des lettres d'Aveyron.

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Inventorié

Etat d'accroissement

Fonds clos

Retour en haut de page