Accueil CCFr  >   FONDS Surréalisme
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Surréalisme

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 05/09/2019 15:44:52
Surréalisme

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034454

Description du contenu

À la suite de l'exposition , en 1994, intitulée Le Rêve d'une ville, Nantes et le surréalisme, une véritable politique d'enrichissement des collections relatives au surréalisme a été mise en œuvre, et a permis à la Bibliothèque municipale d'acquérir des documents lors des ventes André Breton et Julien Gracq, de recueillir d'importantes donations de la famille Sarment, ou d'acquérir ponctuellement des documents liés à Jacques Baron, Claude Cahun, Benjamin Péret ou Jacques Vaché.

Thèmes principaux

Littérature.

Surréalisme.

Personne(s) liée(s)

André Breton.
Jacques Baron.
Claude Cahun.
Benjamin Péret.
Jean Sarment.
Jacques Vaché.

Type(s) de documents

Textes imprimés .  Textes manuscrits . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Collections consultables dans l'espace Patrimoine à la médiathèque Jacques Demy les mardis et vendredis de 13h à 18h30 ou sur rendez-vous pris à l'avance.

Fonds numérisé en ligne

Catalogue(s) en ligne

Historique et constitution

Historique

Nantes occupe une place privilégiée dans la cartographie mentale du surréalisme. En 1916 André Breton fait à l'hôpital de Nantes la rencontre décisive de Jacques Vaché, blessé au front. Le jeu des affinités électives conjugué à la puissance d'induction du « hasard objectif » conduit également Claude Cahun, Benjamin Péret, Jacques Baron, Jacques Viot et Pierre Roy (tous originaires de cette ville ou de ses environs) auprès de celui qui, dans Nadja écrit : « Nantes : peut être avec Paris, la seule ville de France où j'ai l'impression que peut m'arriver quelque chose qui en vaut la peine [...] Nantes, d'où peuvent encore me venir des amis. » Avant même la publication de La forme d'une ville (ouvrage consacré exclusivement à Nantes), Julien Gracq cite dans Lettrines 2 la dernière carte reçue d'André Breton avant sa mort qui évoque une fois encore « Nantes, où nous sommes tout à la fois ensemble et séparément ». Cette phrase, énigmatique, comme le souligne son destinataire, rappelle toute la puissance d'attraction de cette cité.

Acquisition

Don(s) ,  Achat(s)

Etat du traitement

Catalogué
Numérisé : Les collections consacrées à Jacques Vaché ou à Jean Sarment ont été en partie numérisées et sont consultables dans la rubrique Patrimoine numérisé de la Bibliothèque municipale.

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Retour en haut de page