Accueil CCFr  >   FONDS Pierre Combet-Descombes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Pierre Combet-Descombes

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 17/09/2020 15:17:38
Pierre Combet-Descombes

Volume total du fonds

non quantifié 

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033963

Description du contenu

Fonds de peintures, dessins, monotypes, gravures, correspondance, notes manuscrites de l'artiste lyonnais Pierre Combet-Descombes (1885-1966).

Le fonds Pierre Combet-Descombes s'avère extrêmement riche en œuvres et en documents de la main de l'artiste. Il contient notamment de nombreuses créations inédites telles que des monotypes, des aquarelles, des pastels, des dessins à l'encre de chine ou à la mine de plomb, des huiles sur carton. Il s'y trouve plusieurs exemplaires d'ouvrages illustrés, maints programmes et documents éphémères.
A cela s'ajoute une abondante documentation constituée de notes manuscrites,petits bouts de papiers sur lesquels Combet-Descombes griffonnait ses remarques, ses observations, ses croquis, dénommés à juste titre idées, qu'il conservait dans son atelier et parfois regroupait dans des chemises en vue de projets futurs ou de travaux en cours de réalisation.
Les plaquettes, les catalogues d'exposition, les coupures de presse, les affiches précieusement conservés par l'artiste-peintre témoignent de ses intérêts propres, et fournissent par ailleurs, autant d'indices sur la vie culturelle à Lyon, que complète une correspondance entretenue avec des personnalités de l'époque (M. Audin, E. Trillat, G.-A. Tresch, A. Falgairolle, A. Kohn, L. Emery, V. Curnier entre autres).
Parmi ses papiers personnels, figurent des lettres échangées avec sa compagne Henriette Morel, quelques photographies, ses carnets de compte et autres papiers administratifs, permettant au chercheur de se glisser de manière plus intime dans la vie de l'artiste.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

20e siècle.
Arts.
Ephémères.
Peinture.

Lieu(x) géographique(s)

Lyon. 

Type(s) de documents

Monographies .  Recueils .  Archives .  Textes manuscrits .  Estampes .  Dessins .  Affiches .  Photographies . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur demande motivée en salle du Fonds ancien et sur autorisation du conservateur.

Historique et constitution

Historique

L'artiste-peintre lyonnais, Pierre Combet-Descombes trouva la mort dans l'incendie de son domicile en décembre 1966. Le service des Domaines s'inquiéta de la succession de l'artiste, tombée alors en déshérence. Le Musée des beaux-arts de Lyon choisit 13 peintures et la Bibliothèque récupéra les dessins, gravures, photographies et archives.
Pierre Combet-Descombes, artiste-peintre, naquit à Lyon en 1885. Ancien élève de l’École des beaux-arts de Lyon, il commença à présenter ses oeœuvres dans les salons lyonnais et parisiens dès 1905. Il enseigna le dessin au Petit Collège et à l'université des Heures. Puis à partir de 1918, il collabora avec différentes revues : Les Lectures, L'Effort libre, Notre Carnet… En 1921, il entama une collaboration qui durera jusqu'en 1956 avec la compagnie Les Spectacles d'art libre de Suzette Guillaud, dont il créa les décors, les costumes et les programmes. Il commença alors une longue carrière de décorateur, notamment pour divers lieux publics lyonnais.
Suite au Salon d'Automne de 1920, se forma le groupe des Ziniars, dont Pierre Combet-Descombes faisait partie. De ce mouvement, le salon Sud-Est naquit, et Pierre Combet-Descombes en sera le président de 1938 à 1953.La femme fut un thème récurrent de sa peinture, notamment à travers les nus. Mais il peignit aussi de nombreux paysages. Il utilisa avec prédilection la technique du monotype et le noir et blanc, mais il s'essaya aussi à l'huile, à l'aquarelle... Pierre Combet-Descombes a fortement marqué la vie artistique et culturelle lyonnaise, de part sa production florissante, dans des techniques artistiques variées.

Etat du traitement

Inventorié

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Etienne Rouziès. Dans l'intimité d'un éternel curieux : le fonds Combet-Descombes révèle un artiste lyonnais à la fois peintre, dessinateur, graveur et chroniqueur. Gryphe, revue de la Bibliothèque de Lyon, n°12, octobre 2005, pp. 25-36.

Retour en haut de page