Accueil CCFr  >   FONDS Archives Marinoni
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Archives Marinoni

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 19/06/2014 16:21:42
Archives Marinoni

Volume total du fonds

Non quantifié 

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033895

Description du contenu

Fonds documentaire et iconographique déposé au Musée de l'imprimerie par la société Heidelberg Web Systems et qui porte sur les activités des sociétés Marinoni et Voirin, le deux principaux constructeurs du matériel graphique au 19e siècle et au 20e siècle.

Contenues dans trente-neuf boîtes datées de 1834 à 2001, les archives Marinoni-Voirin renferment principalement : registres de vente de presses, machine à imprimer, catalogues de machines de presse.
Fonds des clichés photographiques en verre ayant principalement servi à l'illustration des différents catalogues publiés par la société au cours de son activité.Grâce à l'importance que la société Heidelberg a su accorder à son patrimoine et à la mémoire de son entreprise, c'est toute l'histoire des industries graphiques qui s'écrit au fil de ces précieuses archives.

Thèmes principaux

19e - 20e.
Technique.
Industrie graphique.

Historique et constitution

Historique

Hippolyte Marinoni (1823-1904) fut élève du constructeur de machines d'imprimerie Gaveau (1801-1855).
Mécanicien, inventeur et constructeur de presses à imprimer, il collabora étroitement avec Émile de Girardin, précurseur de la presse moderne. Hippolyte Marinoni fonde en 1847 la Société Marinoni après avoir déposé plusieurs brevets dont celui de la première presse à réaction.

En 1866, sa première rotative à journaux imprime Le Petit Journal (900 000 exemplaires en 1890).
En 1921, la Société Anonyme Marinoni fusionne avec les Ateliers Voirin situés à Montataire (Oise). Elle deviendra en 1963 la branche européenne du groupe Harris Graphics (USA), racheté en 1986 par l'américain AM-International.

En 1988, le groupe allemand Heidelberg Druckmaschinen AG, en prenant le contrôle de l'activité rotative de Harris Graphics, devient le plus puissant constructeur de machines à imprimer au monde.
C'est la filiale française Heidelberg Web Systems SA, toujours sur le site historique de Montataire, qui a consenti au Musée de l'imprimerie le dépôt des archives Marinoni en 2003.

Donateur(s)

Société Heidelberg Web Systems SA

Acquisition

Dépôt

Etat d'accroissement

Fonds clos

Retour en haut de page