Accueil CCFr  >   FONDS Fonds ancien de la bibliothèque de l'École des Beaux-arts de Saint-Étienne
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds ancien de la bibliothèque de l'École des Beaux-arts de Saint-Étienne

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 22/01/2015 16:09:40
Fonds ancien de la bibliothèque de l'École des Beaux-arts de Saint-Étienne

Volume total du fonds

Environ 3 000 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033843

Description du contenu

Environ 3 000 documents, monographies et périodiques (1850-1960): histoire de l'art, arts appliqués (arts décoratifs, architecture, ornementation).

Collection de modèles de cours servant à l'enseignement du dessin et de l'ornementation.

L'actuelle École nationale supérieure d'art et de design de Saint-Étienne s'est dotée d'une bibliothèque en 1884, alors qu'elle s'appelait École régionale des arts industriels. Initialement destiné à former des dessinateurs pour les industries locales du ruban et de l'arme, l'établissement est progressivement devenu plus généraliste et a pris en 1924 l'appellation d'École régionale des Beaux-arts.
La bibliothèque comporte des ouvrages d'histoire de l'art et de culture générale ; elle compte aussi et surtout des recueils de modèles, notamment autour du décor végétal très utilisé par les industries locales, des ouvrages sur l'architecture et les arts appliqués. Enfin, elle témoigne de la vivacité des productions stéphanoises par le biais des rapports et catalogues des expositions internationales.
Le fonds ancien cédé au Musée d'art et d'industrie (MAI) se compose principalement d'ouvrages de la seconde moitié du 19e siècle et de la première moitié du 20e.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

19e - 20e siècles.
Arts décoratifs.
Architecture.
Peinture.
Dessin.

Type(s) de documents

Monographies .  Périodiques . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultable sur place, sur rendez-vous

Historique et constitution

Historique

Au cours des années 1960, l'industrie du ruban n'est plus un débouché prioritaire pour les élèves de l'école. Les orientations évoluent, notamment autour de la rupture constituée par les événements de 1968, vers un enseignement délaissant partiellement la perspective historique, et intégrant de nouvelles dynamiques comme la communication et le design.
Dans le même temps, les progrès du secteur éditorial rendent rapidement obsolètes les reproductions gravées ou photographiées en noir et blanc des oeuvres d'art.En 2003, l'école choisit de céder au Musée d'art et d'industrie l'ensemble de ses ouvrages antérieurs à 1960 afin qu'ils soient préservés en tant que mémoire de l'établissement.

Donateur(s)

Ecole supérieure d'art et de design de Saint-Etienne

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Inventorié
Classé
Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Blandine FOND

Retour en haut de page