Accueil CCFr  >   FONDS Lamaizière, architectes et successeurs (1880-1969)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lamaizière, architectes et successeurs (1880-1969)

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 22/01/2015 16:01:59
Lamaizière, architectes et successeurs (1880-1969)

Volume total du fonds

50 950 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033830

Description du contenu

Pièces écrites et plans réalisés par le cabinet d'architecture à Saint-Étienne, dans la Loire, en France et à l'étranger.

Le fonds de l'agence Lamaizière regroupe, dans les faits, l’'activité de Léon et Marcel Lamaizière et de leurs successeurs, à savoir Francisque Martin, Pierre Mas et René Martin.

Etat du fonds

Plans conservés roulés. Pièces écrites conservées dans des cartons d'archives.

Autres données de volumétrie

50 000 plans et 950 dossiers (affaires).

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Architecture.

Lieu(x) géographique(s)

Saint-Étienne.  Loire.  France. 

Type(s) de documents

Archives .  Cartes et plans . 

Volumétrie par type de document

Cartes et plans :  50 000 unité(s)

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Les conditions d’'accès sont définies dans la convention de dépôt : une partie est libre, l'autre partie est soumise à autorisation écrite du déposant.

Historique et constitution

Historique

Ce fonds est déposé aux Archives municipales depuis 1988 : un contrat de dépôt a été signé avec monsieur Michel GOYET, architecte (le 5 décembre 1988), suivi de la signature d’un avenant en novembre 1991 (dépôt complémentaire).
Les architectes Léon et Marcel Lamaizière ont réalisé à Saint-Étienne des bâtiments publics, des maisons bourgeoises, des immeubles d'habitation, des bâtiments industriels comme Manufrance ou à vocation commerciale comme les Nouvelles Galeries. Léon Lamaizière a également travaillé pour de nombreux magasins des Nouvelles Galeries ou Galeries Modernes sur tout le territoire français. Les documents couvrent la période 1882-1940.
Quant à Pierre Mas et Francisque Martin, ils ont travaillé avec Lamaizière de 1829 à 1940. René Martin a commencé à travailler avec Lamaizière puis lui a succédé en 1940. Les documents (1940-1969) portent le témoignage de nombreuses réalisations stéphanoises tant publiques que privées : la caserne des Pompiers, des groupes scolaires, l'École Nationale Professionnelle, des lotissements comme la cité ouvrière de Méons. René Martin a également gardé les clients de Lamaizière pour lesquels il continua de travailler : la Banque de France, le Crédit Lyonnais, la Chambre de Commerce.

Ancien(s) possesseur(s)

Léon Lamaizière ,  Marcel Lamaizière ,  Francisque Martin ,  Pierre Mas ,  René Martin

Acquisition

Dépôt

Etat du traitement

Inventorié
Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Les Lamaizière, architectes à Saint-Étienne 1880-1925, 1995, 111 p.

Retour en haut de page