Accueil CCFr  >   FONDS Fonds Aubanel
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds Aubanel

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 25/06/2016 11:36:39
Fonds Aubanel

Période des documents

1766 - 1995 

Volume total du fonds

127 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds local
Fonds ancien

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033205

Description du contenu

Papiers de famille (XVIIIe-XXe s.) :

Fonds Théodore Aubanel : papiers personnels, correspondance, manuscrits littéraires, publications (1850-1980).
Fonds Jean-de-la-Croix Aubanel : correspondance (1885-1940).
Fonds Édouard Théodore-Aubanel : correspondance d'auteur sous le pseudonyme Drucker, ouvrages, dossiers Vita latina (1940-1970).
Musée Théodore Aubanel : activités, commémorations (1946-1995).

Fonds de la maison d'édition et imprimerie Aubanel :

Papiers de la société, correspondance commerciale (1774-1980), comptabilité (1766-1980), fonderie de caractères (1767-1859), imprimerie et librairie (XIXe-XXe s.), correspondance éditoriale et manuscrits d'auteurs (XIXe-XXe s.), épreuves d'impression (XIXe-XXe s.), fournisseurs (1910-1980), dossiers d'exploitation de la méthode Borg (1930-1985), catalogues et publicités, coupures de presse (1850-1950), production imprimée de livres et publications (fin XVIIIe s. -1995).

Langue(s)

Occitan (après 1500) ,  Français

Thèmes principaux

840 Littératures des langues romanes (Littérature française, ...).

Littérature.

Ephémères.
Imprimerie.

Personne(s) liée(s)

Aubanel, Théodore (1829-1886).

Lieu(x) géographique(s)

Avignon. 

Type(s) de documents

Textes manuscrits .  Textes imprimés .  Recueils .  Archives . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Pour la grande majorité des archives conservées, la consultation s'effectue à partir des originaux, dans la salle de lecture des archives départementales de Vaucluse.

Catalogue(s) en ligne

Sur le site des Archives départementales du Vaucluse 

Historique et constitution

Historique

Les origines de l'imprimerie puis maison d'édition Aubanel remontent à 1744, avec l'installation à Avignon d'Antoine Aubanel (1724-1804) comme imprimeur, fondateur d'une maison qui se transmit de père en fils sur six générations pendant plus de deux siècles.

Laurent Aubanel, son fils (1784-1854) donna un grand essor à l'entreprise en adjoignant une librairie et une fonderie de caractères, et en la spécialisant dans l'édition des livres religieux.

Ses deux fils, Charles et Théodore Aubanel lui succédèrent à la tête de l'imprimerie et de la maison d'édition, désormais connue sous le nom d'Aubanel frères.

Théodore Aubanel (1829-1886) eut également une activité littéraire de poète et dramaturge ; il est un des fondateur du félibrige.

Jean Théodore-Aubanel (1865-1942), fils unique de Théodore, s'attacha à diffuser hors de France la production de sa maison ; un réseau de représentants et de traducteurs, et une nouvelle ligne éditoriale élargie du religieux à la littérature moderne et à la psychologie appliquée, accrut la renommée d'une maison d'édition qui s'ouvrit à la publicité et aux méthodes commerciales.

Édouard Théodore-Aubanel (1901-1970) son fils, appelé aux affaires dès 1926, humaniste et bibliophile, poursuivit la tradition éditoriale en publiant littérature, histoire régionale et ouvrages de langue ; propagateur du latin vivant, il organisa des congrès et publia la série de Vita latina. Il crée à côté de l'imprimerie de la place Saint-Pierre un musée consacré à l'histoire de l'édition et de l'imprimerie, ainsi qu'au souvenir du poète Théodore Aubanel.

Laurent Théodore-Aubanel (1943-2000), son fils, lui succéda en 1970 et s'efforça de moderniser l'entreprise ; au cours de ces dernières années, la production des éditions Aubanel est restée fidèle à la littérature et à l'histoire régionale mais les difficultés économiques et la concurrence entraînèrent la fermeture de l'imprimerie en 1992. Le musée fut fermé en 1999 à la suite de la liquidation de l'entreprise.

Acquisition

Achat(s)

Etat du traitement

Inventorié

Etat d'accroissement

Fonds clos

Retour en haut de page