Accueil CCFr  >   FONDS Fonds Auguste César Baudelocque
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds Auguste César Baudelocque

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 17/08/2017 16:04:36
Fonds Auguste César Baudelocque

Période des documents

1499 - 1850 

Volume total du fonds

2510 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033161

Exposition(s)

Fonds numérisé
« Le fonds de médecine anciennes des Bibliothèques d’Amiens Métropole : Les collections de Baudelocque et Lemerchier » présentée avec l’exposition « Humanisme et médecine : la bibliothèque de Lucien et Emile Bax » du 29 Mars au 3 Mai 2015, Bibliothèque Louis Aragon d’Amiens.

Description du contenu

La collection rassemblée par le docteur Baudeloque regroupe avant tout des outils de recherche et de documentation personnelle sur la médecine dite "ancienne". Le fonds est composé de biographies médicales, bibliographies médicales, d’ouvrages sur les méthodes propre à l'étude et à l'enseignement de la médecine, de mémoires, de thèses, de collections, de publications académiques, de journaux et de recueils périodiques, de planches anatomiques, de traités de pathologies et de dictionnaires médicaux. Les ouvrages couvrent différentes thématiques : les sciences médicales en général, les sciences anatomiques et physiologiques, l’hygiène, les pathologies et la thérapeutique, la chirurgie, l’obstétrique, la pharmacologie...

Document(s) remarquable(s)

Aurelii Cornelii Celsi medicinae libri VIII. Quam emendatissimi, graecis etiam omnibus dictionibus restitutis. Quinti Sereni liber de medicina et ipse castigatiss. Venetiis, Aldus, 1528. Cote MED 118 B
La nature des os du corps humain. Du mouvement des muscles, livre deux. Galien. Nouvellement traduict en françois par M. Jehan Canappe. Lyon, Estienne Dolet, 1541. Cote RES 515
Avicennae libri in re medica omnes, qui hactenus ad nos pervenere. Annotationes eorundem Costaei et Mongii. Apud V. Valgrisium, Venetiis, 1564. Cote MED 125 E
Magni Hippocratis medicorum omnium facile principis opera omnia quae exstant. Nunc recens latina interpretatione et annotationibus illustrata, anutio Foesio authore. Francofurti, Wechel, 1595. Cote MED 87 E

Etat du fonds

Bon état

Autres données de volumétrie

M. Baudelocque a composé sa bibliothèque selon les thématiques suivantes :
Sciences médicales en général : 356 notices
Sciences anatomiques et physiologiques : 368 notices
Hygiène : 123 notices
Pathologie : 58 notices
Pathologie et thérapeutique : 835 notices
Chirurgie : 157 notices
Obstétrique : 314 notices
Sciences thérapeutiques et pharmacologie : 225 notices
Médecine légale : 31 notices
Police médicale : 17 notices
Administration médicale : 19 notices
Médecine vétérinaire : 7 notices

Langue(s)

Français ,  Latin ,  Grec moderne (1453 -

Personne(s) liée(s)

M. Charles Gabriel Lemerchier.

Type(s) de documents

Textes imprimés .  Monographies .  Périodiques .  Thèses .  Estampes .  Dessins . 

Volumétrie par domaine

610 Sciences médicales (Médecine, ...) :  3684 volume(s)

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur demande en salle patrimoine.

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

Reproduction partielle sur demande et selon le règlement intérieur de l’établissement.

Catalogue(s) et inventaire(s)

Catalogue méthodique de la Bibliothèque communale de la Ville d'Amiens / Jacques Garnier. Médecine, n 1-3750. Amiens : Impr. Duval et Herment, 1853.

Catalogue(s) en ligne

Historique et constitution

Historique

Le fonds Baudelocque est la bibliothèque personnelle qu'Auguste César Baudelocque a léguée à la Bibliothèque d'Amiens en 1851. Elle est composée de ses outils de recherche et de sa documentation personnelle sur la médecine ancienne.

Mode de constitution

Achats au fil des années

Ancien(s) possesseur(s)

Auguste César Baudelocque est né à Hailles dans la Somme le 9 Octobre 1795. Son oncle était le célèbre accoucheur Jean Louis Baudelocque (1745-1810) dont les travaux ont révolutionné l’art de l’obstétrique. Il suivit les cours de l’Ecole pratique de médecine d’Amiens en 1810. Ainsi préparé, il décida de poursuivre ses études à la faculté de médecine de Paris auprès d’un parent éloigné, M. Deneux. En 1818, il devint interne à la Maternité de Paris dans le service de M. Deneux. Il y réalisa son mémoire sur les « Convulsions puerpérales ». Au fil des années, il développa ce mémoire, l’enrichissant de ses expériences, de ses observations jusqu’à en faire le sujet de sa thèse « Dissertation sur les convulsions qui surviennent pendant la grossesse », qui lui valut le titre de docteur en médecine en 1822. Ces travaux furent reconnus par l’Académie royale de médecine qui inscrivit Baudelocque en juin 1823 comme membre adjoint de la section accouchement. En 1823, il présenta avec succès une thèse portant sur les « maladies putrides » des hôpitaux «An putredo nosocomalis cum gangrena confundi potest ? An eadem utrinque causa, signum, prophylaxis et medela ? ». Marqué par la disgrâce de M. Deneux, Baudelocque abandonna le cursus universitaire classique. Cependant il ne cessa pas ses recherches ; il fit ainsi paraître en 1830 son « Traité des hémorragies internes de l'utérus », qui avait été couronné en 1819 par la Société de médecine. Cette version enrichie renforce la solidité des principes qu'il avait déjà posés, et les douze années d’expériences acquises firent de son livre une sorte de code dans les accidents hémorragiques de l'utérus. Durant l’année 1831, Baudelocque fut nommé médecin à l’Hôpital des Enfants de Paris. Il orienta alors ses études sur les maladies des enfants. Il fut frappé par le désarroi des médecins face au fléau des maladies scrofuleuses (maladies du système lymphatique) et en fit un sujet d’étude « Études sur les causes, la nature et le traitement de la maladie scrofuleuse » (1834). Traduit en allemand et en anglais, l’étude servit de guide à une commission sanitaire établie à Londres, sous la présidence du docteur Toynbee, et sa renommée fut telle que Baudelocque fut invité à donner des conférences dans le monde entier. Baudelocque fit également paraître de nombreux articles dans le Journal général de médecine et dans le Bulletin de thérapeutique. Baudelocque avait réuni des documents pour d'autres travaux quand la maladie vint le frapper en 1843 le forçant à renoncer à ses études et à sa profession. Il mourut le 20 mai 1851, à Boves près d’Amiens, où il s'était retiré. Baudelocque fut membre de nombreuses sociétés médicales (Amiens, Angers, Bordeaux, Bruges, Gand et la Nouvelle-Orléans…). Il a entretenu des relations suivies avec les médecins étrangers les plus éminents. Sa clientèle fut aussi nombreuse que distinguée. Suite à son décès en 1851, sa collection fut léguée à la bibliothèque d'Amiens afin de permettre aux étudiants de l’école de médecine et de pharmacologie d’avoir accès à sa bibliothèque personnelle.

Etat du traitement

Catalogué : Le fonds Auguste César Baudelocque a été retro-converti en 2012-2013 mais n’a pas été entièrement reversé dans le système informatique de gestion de la bibliothèque pour le moment.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Monsieur Alexandre Leducq

Fonds liés

dans le Répertoire
  • Le fonds Charles Gabriel Lemerchier, le fonds Auguste César Baudelocque et le fonds supplément de médecine composent principalement le fonds de médecine ancienne de la bibliothèque d’Amiens Métropole. 
Retour en haut de page