Accueil CCFr  >   FONDS Collège de l'Oratoire
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Collège de l'Oratoire

Mise à jour : 22/04/2016 14:20:20
Collège de l'Oratoire

Période des documents

1500 - 1789 

Volume total du fonds

5000 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds ancien

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033060

Description du contenu

Fonds encyclopédique

Langue(s)

Français ,  Latin

Type(s) de documents

Textes imprimés . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de reproduction

Soumise à autorisation

Catalogue(s) et inventaire(s)

Catalogue des livres de la bibliothèque de l’oratoire de Troyes. BM Troyes – MS 700, 724 et 725

Catalogue(s) en ligne

Historique et constitution

Historique

Pierre Pithou, humaniste érudit et bibliophile dès son plus jeune âge, intègre le barreau de Paris en 1560.
En parallèle, Pierre Pithou prend position au cours des conflits des Guerres de religion, notamment à travers la publication d’ouvrages discréditant les Ligueurs. Il prend part à l’écriture de la Satire Ménipée en 1593 et publie un grand nombre de travaux historiques, juridiques ou théologiques. Son soutien à Henri IV lui vaut d’être nommé à des postes de confiance.
A sa mort, Pierre Pithou lègue une partie de sa riche bibliothèque à son frère François.

En 1621, François Pithou lègue sa maison et sa bibliothèque à la ville de Troyes afin qu’y soit créé un collège.

Le Collège de l’Oratoire de Troyes est alors créé et la bibliothèque des frères Pithou est gérée par les Oratoriens.

La bibliothèque du Collège des Oratoriens est confisquée et transférée à la ville de Troyes à la Révolution.

Ancien(s) possesseur(s)

François Pithou (1543-1621) ,  Pierre Pithou (1539-1596)

Etat du traitement

Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Pierre Gandil

Référence(s) bibliographique(s)

Pierre-Jean Grosley, Vie de Pierre Pithou, Paris, 1756
Gustave Carré, L’Enseignement secondaire à Troyes, Paris, 1888

Retour en haut de page