Accueil CCFr  >   FONDS Stoeber
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Stoeber

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 05/04/2016 15:22:57
Stoeber

Période des documents

1700 - 1900 

Volume total du fonds

4 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds ancien
Fonds régional

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0033029

Description du contenu

Correspondance de Daniel-Ehrenfried Stoeber (1779-1835) et d’Auguste Stoeber((1808-1884), manuscrits et imprimés issus de la production éditoriale d’Auguste Stoeber, généalogie.

Les lettres adressées à Ehrenfried et à Auguste reflètent leur très riche réseau intellectuel et amical, qui comptait de nombreuses personnalités en France et en Allemagne parmi lesquels figuraient les frères Grimm, le poète Uhland, l’écrivain Hebel, Oberlin, La Fayette, l’Abbé Grégoire, Benjamin Constant …

Certains manuscrits (textes poétiques, prose…) sont des inédits.

Le fonds regroupe des imprimés importants sur l’histoire de l’Alsace et fournit des informations dans les domaines littéraires, linguistiques et historique.

Langue(s)

Allemand ,  Anglais

Thèmes principaux

Ethnologie.
Histoire.
Langues et linguistique.
Littérature.

Personne(s) liée(s)

Daniel Ehrenfried Stoeber (1779-1835).
Louis-Adolphe Stoeber ( 1811-1892).

Lieu(x) géographique(s)

Alsace.  Allemagne.  France. 

Type(s) de documents

Monographies .  Archives .  Textes manuscrits . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place sur rendez-vous

Possibilités de reproduction

Photographie sans flash à usage personnel

Historique et constitution

Historique

Les archives ont été recueillies par plusieurs membres de la famille et, leur classement s’est échelonné sur plusieurs générations. Michel Stoeber, arrière-petit-neveu d’Auguste Stoeber, en a fait don à la Ville de Mulhouse en 2013.

Auguste Stoeber naît à Strasbourg en 1808. Dès sa jeunesse, il développe son goût pour la littérature et fonde plusieurs cercles littéraires au sein desquels il rédige des articles et collabore à des revues. A partir de 1826, Il étudie à la Faculté de théologie. En 1841, il s’installe à Mulhouse où il enseigne la littérature. Parallèlement, il va se consacrer à la collecte des contes et légendes et mener des recherches sur les dictons, proverbes et expressions dialectales d’Alsace. Nommé bibliothécaire de la ville de Mulhouse, il a été le promoteur du Musée historique de cette ville. A sa mort en 1884, il a acquis une grande renommée comme collecteur des contes et légendes d’Alsace et comme initiateur des recherches sur le folklore et les traditions de la région. Il compte parmi les figures majeures d’Alsace et ses nombreux écrits sont une source d’informations importante pour l’histoire de la région.

Mode de constitution

Archives de la famille Stoeber .

Ancien(s) possesseur(s)

Michel Stoeber, arrière-petit-neveu d’Auguste Stoeber.

Donateur(s)

Michel Stoeber, arrière-petit-neveu d’Auguste Stoeber.

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Inventorié
Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Bernadette Litschgi

Référence(s) bibliographique(s)

- Bicentenaire d’Auguste Stoeber (1808-1884) : biographie extraite du Bulletin du Musée historique de Mulhouse/ Henri Ehrismann. 1887.
- A la mémoire d’Auguste Stoeber à l’occasion du 100e anniversaire de sa naissance/ Ernest Meininger, Rodolphe Reuss. Meininger, 1909.
- Les Stoeber : poètes et premiers folkloristes de l’Alsace/ Marie-Louis Witt, Pierre Erny. Do Bentzinger , 2002

Retour en haut de page