Accueil CCFr  >   FONDS Marcel Coulon
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Marcel Coulon

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 29/12/2020 16:46:32
Marcel Coulon

Volume total du fonds

700 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032930

Description du contenu

Outre sa bibliothèque personnelle, le fonds comprend 14 boites de correspondances passives avec André Fontainas, Paul Fort, Léo Larguier, Henri Mazel, Frédéric Mistral, H Poulaille, H de Régnier… (Cote Ms 794), des manuscrits et des brouillons de ses écrits sur Arthur Rimbaud, sur Mistral et Nîmes.

Autres données de volumétrie

14 boîtes de correspondance

Thèmes principaux

840 Littératures des langues romanes (Littérature française, ...).

Personne(s) liée(s)

Arthur Rimbaud.
Frédéric Mistral.
André Fontainas.
Paul Fort.
Léo Larguier.
Henri Mazel.
Henri Poulaille.
Henri de Régnier.

Lieu(x) géographique(s)

Nîmes. 

Type(s) de documents

Monographies .  Textes manuscrits . 

Volumétrie par type de document

Monographies :  700 volume(s)

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place.

Possibilités de prêt

Pour exposition.

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

Sur demande.

Historique et constitution

Historique

Marcel Coulon (Nîmes, 12 octobre 1873 – 10 janvier 1959) est écrivain et critique littéraire. Ancien élève du Lycée de Nîmes et de la Faculté de droit de Paris, il est licencié en droit, magistrat, en dernier lieu Juge au Tribunal de la Seine. Retraité de la magistrature, Marcel Coulon embrasse une carrière de critique littéraire. Tout d’abord, en qualité de chroniqueur attitré au Mercure de France où il rédige la rubrique des questions juridiques depuis 1905. Il collabore bientôt à un grand nombre de revues et journaux (La Cigale uzégeoise, La revue du Midi…) et tient dans Le Petit méridional la rubrique des ouvrages d’écrivains originaires du Gard et des ouvrages intéressant la région nîmoise. Il reste connu pour son analyse de l’œuvre du poète Arthur Rimbaud. Il est aussi correspondant de l’Académie de Nîmes. Sa bibliothèque et sa correspondance personnelles ont été léguées à la ville de Nîmes.

Donateur(s)

Marcel Coulon (1873-1959)

Acquisition

Legs

Etat du traitement

Non traité : Seuls les manuscrits ont été traités.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Didier Travier

Référence(s) bibliographique(s)

Bulletin de la Société des Amis de Marcel Coulon n° 3, février 2012 (Les Pins d’Alep A, 18 rue de Saint-Exupéry, 30900 Nîmes).
Jean Fourié, Dictionnaire des auteurs de langue d'oc de 1800 à nos jours, Aix-en-Provence, Felibrige éd., 2009.

Retour en haut de page