Accueil CCFr  >   FONDS Fonds ancien
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Mise à jour : 14/06/2021 08:49:04
Fonds ancien

Période des documents

1500 - 1799 

Volume total du fonds

20100 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds ancien

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032668

Description du contenu

Document(s) remarquable(s)

Les ouvrages médicaux de Vésale et d'Ambroise Paré
Incunable : "Le grand Therence en françoys" (Paris, Guillaume de Bossozel, 1539)
Incunable : "La Mer de chroniques" de Robert Gaguin (Paris, 1518)

Etat du fonds

Bon état

Langue(s)

français ,  italien

Thèmes principaux

Littérature.
Economie et management.
Histoire.
Sciences.

Type(s) de documents

Textes manuscrits .  Tous textes imprimés .  Monographies .  Incunables . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place et sur demande.

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

Sous conditions.

Catalogue(s) en ligne

Catalogue du site de la bibliothèque de Soissons 

Historique et constitution

Historique

Lorsque la bibliothèque est créée en 1791 en tant que "Bibliothèque de District", elle réunit les fonds des bibliothèques déjà existante dans les établissements religieux Soissonnais tels que le chapitre cathédral, l'abbaye Saint Médard, l'abbaye Saint Jean des Vignes et l'Evêché mais aussi quelques collections privées comme celle de la bibliothèque de l'Académie Royale de Soissons ou encore celle de la bibliothèque du comte d'Egmont Pignatelli de Braine.
En 1796, alors qu'elle devient la Bibliothèque de l'Ecole Centrale du Département de l'Aisne, ses fonds s'enrichissent d'une partie des fonds de l'abbaye de Prémontré auparavant conservés dans le district du Nord.
D'abord installée dans une aile de l'Hôtel de ville, la bibliothèque déménagera en 1930 dans un local attenant au Musée Saint Léger qui fusionnera par la suite avec la bibliothèque du Comité Américain.

Dans les années 30, Mlle Vérine et son équipe réalisent un travail très important sur les collections qui sont rassemblées dans la salle Charles Périn, au 1er étage de la bibliothèque. Les raisons qui les ont guidées dans la réorganisation des différents fonds ne sont pas toujours très claires pour nous aujourd’hui. Le contour des fonds est assez flou . Voici ce qu’en dit Mlle Vérine dans son rapport d’activité : « Ce fonds compris dans la collection dite générale, est d’environ 5 500 volumes. Il contient bon nombre de collections importantes, des séries de classiques grecs, latins, français et étrangers, des ouvrages de référence dans tous les domaines, outre le fonds ecclésiastique, et les périodiques. Il doit être considéré à un triple point de vue : 1° - intérêt intellectuel, 2° - intérêt de bibliophilie, 3° - intérêt pécunier.
Tel qu’il est actuellement, dans le désordre, sans références possible à aucun catalogue existant, il ne peut rendre aucun service. Les trois sélections qui sont faites en principe, et qui sont en cours d’exécution, sont envisagées pour la pratique de son utilisation : a – collection du milieu du 19e s., b – périodiques, c – fonds ancien et ecclésiastique.
Fonds ancien : ce fonds qui ne sera pas dédaigné par les érudits, ne doit pas l’être non plus par ceux à qui leur contenu est moins utile. Il a une valeur. Il constitue en partie une fortune nationale. Ceux qui ont mission de la sauvegarder ne peuvent ignorer ce qui la compose. Or, pour le savoir ces livres doivent être pris en mains et examinés au moins superficiellement. Le hasard de la manipulation nous a déjà révélé l’existence de belles reliures, d’éditions rares et recherchées, d’illustrations remarquables […] Quelques constatations pénibles, telles que la disparition d’un volume extrêmement recherché dans une collection, la moisissure totale qui les rend inutilisables, de plusieurs livres valant chacun plusieurs centaines de francs, suscitent le désir d’un repérage aussi prompt que possible, pour la remise en état et la préservation de ce qui reste. »
Les bibliothécaires rassemblent d’abord les ouvrages provenant des confiscations révolutionnaires et du dépôt fait à Soissons suite à la Loi de séparation des Églises et de l’État en 1905. Elles y ajoutent quelques ouvrages de la bibliothèque des souscripteurs, de la bibliothèque publique et de la bibliothèque populaire du canton de Soissons. Elles les classent en trois sous-fonds selon les langues dans lesquelles sont édités les ouvrages, puis par formats (petit, moyen, grand et très grand) avec des cotes spécifiques. Ce classement est pour le moins original.

Le fonds Latin : ouvrages en latin, grec, hébreu, syriaque, mais aussi en allemand, chinois, arabe,
Le fonds PMG (petit, moyen, grand format) : ouvrages en français,
Le fonds Etr : ouvrages en langues étrangères .

Pour des raisons que nous ignorons, certains des ouvrages déposés après 1905 n’ont pas été intégrés aux trois fonds cités ci-dessus. Jusqu’à l’été 2018, ils étaient stockés dans de très mauvaises conditions sous les combles de la bibliothèque. Il s’agit d’ouvrages provenant de la mense épiscopale et du séminaire de Soissons. Depuis, cet ensemble d’ouvrages du 15ème siècle au 19ème siècle est rangé sur des rayonnages en attendant d’être dépoussiéré, catalogué et intégré au fonds ancien. D’après M. Coq, l’incunable trouvé dans la mense épiscopale est : Moralia, sive Expositio in Job. Gregorius I. Paris, Ulrich Gering et Berthold Rembolt, 31 X 1495. In folio. Provenance : Develly en 1578. Cachet de l’abbaye de Prémontré. 75 exemplaires de cette édition sont connus dans le monde .

Ancien(s) possesseur(s)

Académie Royale de Soissons ,  Comte d'Egmont Pignatelli de Braine ,  Évêché de Soissons ,  Abbaye Saint Jean des Vignes ,  Abbaye Saint Médard ,  Chapitre cathédral

Acquisition

Confiscation(s) révolutionnaire(s)

Etat du traitement

Catalogué

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Myriam Colet-Grave

Référence(s) bibliographique(s)

Patrimoine des bibliothèques de France, vol. 2, Nord - Pas-de-Calais-Picardie - Paris : Payot, 1995
Mission d'expertise des fonds patrimoniaux de la BM de Soissons réalisée par Marie-Claude Pasquet, ALSE, 2018-2019

Sous-Fonds décrits


Retour en haut de page