Accueil CCFr  >   FONDS Fonds "rouge"
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds "rouge"

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 13/01/2014 11:53:01
Fonds "rouge"

Période des documents

1930 - 1970 

Volume total du fonds

65 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032667

Description du contenu

Le contenu de ce fonds, lié aux nombreuses années communistes de la ville de Romilly-sur-Seine, traite des pensées sociales, du marxisme, de la littérature russe.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Communisme.
Marxisme.
URSS.

Personne(s) liée(s)

Marx.

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Possibilités de prêt

non

Possibilités de reproduction

Soumise à autorisation

Historique et constitution

Historique

Rassemblé depuis le début du XXe siècle, le fonds « rouge » de la médiathèque de Romilly a connu une histoire particulièrement mouvementée. Les documents qui le composent proviennent manifestement en partie de l’ancienne bibliothèque du Parti Communiste romillon. Les acquisitions ont été faites auprès de deux diffuseurs principaux : le GELC (Groupement d’Edition de Livres pour Collectivités) et le CDLP (Centre de Diffusion du Livre et de la Presse).
Dans les années 1930, les élus de la ville de Romilly vote une somme de 250 francs pour faire des acquisitions supplémentaires pour enrichir la bibliothèque de la ville. L’influence du parti communiste à cette époque dans la commune impose que les acquisitions soient réalisées auprès de la bibliothèque socialiste Jean-Baptiste Clément et de celle du conseil central du parti socialiste de France .

M. Guillaumot, dans Romilly-sur-Seine de 1939 à 2000 révèle une autre anecdote intéressante sur les documents constitutifs de cet ensemble : « La bibliothèque qui existait au siège du Parti communiste […] vit son fonctionnement interrompu en 1940 par une mise sous séquestre. Les livres furent entreposés dans un local de service des contributions indirectes […]. Que sont-ils devenus ? Selon certaines sources, alors que l’ordre de les passer au pilon avait été donné, le directeur du service aurait répondu qu’ils avaient disparu, afin de pouvoir les sauver et les remettre à leur propriétaire à la fin des hostilités. »

Ancien(s) possesseur(s)

Bibliothèque du Parti Communiste de Romilly-sur-Seine

Acquisition

Achat(s) ,  Don(s)

Etat du traitement

Non traité

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Pierre Guillaumot, Romilly-sur-Seine de 1800 à 1914, Romilly-sur-Seine, Office municipal de la culture, 1992.

Retour en haut de page