Accueil CCFr  >   FONDS Picard
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Picard

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 30/12/2013 18:15:03
Picard

Période des documents

1607 - 1848 

Volume total du fonds

284 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032592

Description du contenu

Ouvrages relatifs au droit et à la jurisprudence.

Etat du fonds

Documents en mauvais état (empoussiérés, reliures cassées ou craquelées)

Autres données de volumétrie

Le catalogue de la bibliothèque d’Evreux, par Lambert fait état de 309 vol. 248 volumes ont été retrouvés (le fonds avait été éparpillé).
Plusieurs ex-libris PICARD se rencontrent dans les livres de ce fonds, ce qui a permis de les rassembler.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Droit.
Histoire.

Type(s) de documents

Monographies . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Possibilités de prêt

Pour exposition uniquement

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Possibilités de reproduction

Photographie sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Inventaire manuel, fiches dactylographiées, catalogue informatique

Catalogue(s) en ligne


Catalogue de la bibliothèque de la ville d’Evreux, par A. Lambert, Evreux, Hérissey, 1904.

Historique et constitution

Historique

Jean-Jacques-François Picard né à Gadencourt (Eure) le 22 juin 1804 d’une famille d’agriculteurs, mort à Evreux, le 27 juillet 1849.
Après s'être fait recevoir avocat à Caen, il devint, en 1830, agréé au tribunal de commerce d'Elbeuf, et retourna l'année suivante à Evreux où il acheta une étude d'avoué, qu'il revendit en 1840, pour raison de santé. Conseiller municipal d'Evreux en 1834, secrétaire de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure. Il professa, pendant 4 ans, à l'Ecole normale d'Evreux, un cours de droit municipal, devint vice-président de la caisse d'épargne de cette ville. Hostile à la politique de Louis-Philippe, il assista, avec Dupont de l'Eure, au banquet réformiste de Neubourg, où il prononça un éloquent discours. Nommé, à la révolution de 1848, commissaire du gouvernement provisoire dans l'Eure, il renonça à son traitement en faveur des pauvres et des ouvriers sans travail, et fut élu, le 23 avril 1848, représentant de l'Eure à l'Assemblée constituante. Il fit partie du comité de la justice, et vota pour le bannissement de la famille d'Orléans, contre les poursuites contre L. Blanc, pour l'abolition de la peine de mort, contre l'incompatibilité des fonctions, contre l'amendement Grévy, contre la sanction de la Constitution par le peuple, pour l'ensemble de la Constitution, et donna sa démission le 21 mars 1849. Il mourut quatre mois après.
Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels ont peut citer :
Mémoire sur l’émancipation agricole. S.d.,
Mémoire sur l’organisation de la charité publique en France pour l’extinction de la mendicité. S.d.
Organisation de la charité publique en France, pour l’extinction de la mendicité. Paris, Impr. De Proux, 1846. In-8°, 13 p.
Du paupérisme et des moyens d’arriver à l’extinction de la mendicité en France. Dans : Recueil des Travaux de la Société Libre, Evreux, Ancelle, 1833. In-8°. 24 p.
Ses héritiers firent don de ses livres à la ville d’Evreux (vers 1871 ?).

Sources :
Catalogue de la bibliothèque de la ville d’Evreux, par A. Lambert, Evreux, Hérissey, 1904
Archives départementales de l’Eure (registres d’Etat-civil)
Liste de représentants élus du département de l’Eure de 1789 à 1929, par M. Baudot, Evreux, Hérissey, 1930
Nouvelle biographie normande, par N.N. Oursel, Paris, Picard, 1886. T II, p. 374.

Ancien(s) possesseur(s)

Jean-Jacques-François Picard

Donateur(s)

Famille Picard

Etat du traitement

Catalogué : pour les 284 volumes retrouvés
Inventorié
Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Denis Lepla

Retour en haut de page