Accueil CCFr  >   FONDS Emile et Jeanne Amé
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Emile et Jeanne Amé

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 03/02/2014 14:49:56
Emile et Jeanne Amé

Période des documents

1700 - 1920 

Volume total du fonds

400 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032398

Description du contenu

Monographies, albums de vignettes, plans, petit mobilier ayant appartenu à l’architecte Emile Amé et à sa fille Jeanne.

Document(s) remarquable(s)

Correspondance avec Viollet-le-Duc

Autres données de volumétrie

Environ 11 mètres linéaires

Thèmes principaux

305 Groupes sociaux.
720 Architecture.
910 Géographie et voyages.
700 Arts (Beaux-arts et Arts décoratifs).

Architecture.
Ethnologie.

Type(s) de documents

Périodiques .  Archives .  Cartes et plans .  Cartes postales .  Monographies .  Objets . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Possibilités de prêt

Pour des expositions

Possibilités de prêt inter-bibliothèques

Non

Catalogue(s) et inventaire(s)

Inventaire dactylographié (plans). Inventaire manuscrit (monographies)

Historique et constitution

Historique

Emile Louis Marie Amé (Auxerre, 1821 – Paris, 1900) fut conducteur des travaux du canal de Bourgogne, architecte à Avallon et architecte des Monuments Historiques dans le Morbihan et le Cantal. Il fut aussi collaborateur de Viollet-le-Duc et auteur de plusieurs ouvrages et articles.
Sa fille Jeanne Amé (Avallon, 1857 – 1931) lègue à la ville d ‘Auxerre cette collection d’ouvrages et de plans.
Source : DUGENNE, P.-C. – Dictionnaire biographique, généalogique, historique du département de l’Yonne. – Auxerre : SGY, 1996-2009

Ancien(s) possesseur(s)

Emile Louis Marie Amé

Donateur(s)

Jeanne Amé

Acquisition

Legs

Etat du traitement

Inventorié : Inventaire dactylographié (plans), manuscrit (monographies)
Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Carine Ruiz et Corinne Knockaert

Retour en haut de page