Accueil CCFr  >   FONDS Lycette Darsonval
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lycette Darsonval

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 08/09/2015 11:26:52
Lycette Darsonval

Période des documents

1936 - 1979 

Volume total du fonds

0,5 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032146

Description du contenu

Documents témoignant de la vie professionnelle de Lycette Darsonval, première danseuse étoile au Ballet de l’Opéra de Paris : coupures de presse, écrits, lettres, et des notes de son amie Gilberte Cournand sur ses interprétations.

Personnes ou organismes :
Gilberte Cournand (1913-2005), critique de danse et libraire ; Serge Lifar (1905-1986), danseur et chorégraphe ; Ballet de l’Opéra de Paris.

Oeuvres chorégraphiques:
Sylvia ou la Nymphe de Diane ; Trois siècles de danse à l’Opéra de Paris.

Autres données de volumétrie

Coupures de presse ; correspondance ; manuscrits ; tapuscrits ; photographies

Thèmes principaux

790 Loisirs et arts du spectacle.

Spectacle.

Danse.

Type(s) de documents

Archives .  Textes manuscrits .  Photographies . 

Historique et constitution

Ancien(s) possesseur(s)

Née à Coutances le 12 février 1912 sous le nom d’Alice Perron et sœur de Serge Perrault, Lycette Darsonval se forme à l’école de danse de l’Opéra de Paris. Elle est admise dans le corps de ballet en 1930, puis le quitte pour poursuivre ses propres projets, tout en continuant d’étudier la danse classique auprès de Lubov Egorova. À nouveau engagée à l’Opéra, en 1935, elle y devient première danseuse en 1936, puis, après avoir dansé les principaux rôles du répertoire, y est promue danseuse étoile (c’est la première à porter ce titre) par Serge Lifar, en 1940. Elle crée de nombreux ballets de Lifar, dont « David Triomphant » en 1937 ou bien « Sylvia » en 1941 et sera une de ses partenaires préférées. De 1957 à 1960, elle dirige l’École de danse de l’Opéra et devient maîtresse de ballet de l’Opéra de Nice entre 1963 et 1965. C’est à Nice également qu’elle enseigne au Conservatoire dès 1975. Elle décède à Saint-Lô le 1er novembre 1996.

Etat du traitement

Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Retour en haut de page