Accueil CCFr  >   FONDS Claire Sombert
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Claire Sombert

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 20/08/2015 15:54:24
Claire Sombert

Période des documents

1964 - 2000 

Volume total du fonds

2 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé
Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032131

Description du contenu

Archives témoignant de l’activité de la danseuse Claire Sombert dans sa fonction d’inspectrice de la danse de la Ville de Paris, et à la direction du Conservatoire de Danse Marius-Petipa (dossiers et carnets, documents pédagogiques), mais aussi collection des films réalisés par son association « Terpsichore » pour la diffusion de l’art chorégraphique, entre 1990 et 2000.
Le fonds contient également des dossiers de notes de cours de danse et de descriptions d’œuvres classiques faites par Bruce Merrill, et des notes de chorégraphie concernant la pièce « Coppélia ».
Manuscrits ; correspondance ; ouvrages imprimés ; partitions chorégraphiques ; affiches ; programmes ; coupure de presses ; vidéocassettes.
Les documents datent principalement des années 1985 à 1999.
Oeuvre chorégraphique : Coppélia

Thèmes principaux

790 Loisirs et arts du spectacle.

Danse.

Personne(s) liée(s)

Thierry Malandain (1959-), danseur et chorégraphe.
Bruce Merrill, danseur et pédagogue.

Personne(s) morale(s) liée(s)

Conservatoire Marius-Petipa.
Conservatoire national de région de Paris.
Association Terpsichore.

Type(s) de documents

Archives .  Recueils .  Affiches .  Images animées .  Textes imprimés . 

Historique et constitution

Historique

Née en 1935, Claire Sombert se forme à la danse à l’âge de 12 ans avec Yves Brieux de l’Opéra de Paris. En 1956, on la voit danser dans le film « Invitation to the Dance » de Gene Kelly, aux côtés d’Igor Youskevitch. Par la suite, elle crée de nombreux rôles qu’elle interprète au sein de plusieurs compagnies et avec des chorégraphes de renom tels Roland Petit, Maurice Béjart ou encore Milko Sparemblek. En 1972, elle devient l’adjointe du directeur artistique et étoile du ballet de l’Opéra du Rhin, nouvellement fondé. En 1978, elle est nommée inspectrice de la danse pour l’enseignement dans les conservatoires de la Ville de Paris, qu’elle réorganise de façon profonde. Elle assure également la direction du Conservatoire de danse Marius-Petipa, fondé en 1980 à Paris, jusqu’à l’intégration de celui-ci au Conservatoire national de région en 1999. Elle décède en janvier 2008.

Etat du traitement

Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Retour en haut de page