Accueil CCFr  >   FONDS Charles Mehl
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Mise à jour : 08/02/2019 16:10:09
Charles Mehl

Période des documents

1700 - 1900 

Type(s) de fonds

Fonds régional

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0032083
Fonds alsatique

Description du contenu

Le fonds se compose essentiellement d' "alsatiques" et de dossiers portant sur les activités de de C. Mehl comme collaborateur et directeur de la Revue alsacienne.

Document(s) remarquable(s)

Edition princeps de La Marseillaise

Langue(s)

Allemand

Thèmes principaux

Histoire.

Alsace.

Lieu(x) géographique(s)

Alsace. 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place uniquement

Possibilités de reproduction

Photographie autorisée. Scanner à disposition

Historique et constitution

Historique

Ch. Mehl avait un goût pour la bibliophilie et la nostalgie de l'Alsace, devenue allemande après la défaite française de 1871. Il a collectionné de nombreux ouvrages dits alsatiques en même temps qu'il menait des recherches historiques plus larges sur la Révolution française notamment.

Mode de constitution

Achats et production personnelle

Ancien(s) possesseur(s)

Auguste-Charles Mehl (1831-1896) est né à Strasbourg. Il mène tout d'abord une carrière administrative à la préfecture du Bas-Rhin, où il exerce les fonctions de chef de bureau de la librairie et chef de cabinet du préfet Pron. C'est à cette époque qu'il se lie d'amitié épistolaire avec le bibliophile et conservateur de la Bibliothèque de l'Arsenal Lorédan Larchey. En 1871, il opte pour la nationalité française et s'exile à Paris, où il s'attache à recréer une petite Alsace, en donnant des dîners réguliers, en publiant La Revue alsacienne (fondée par Eugène Seinguerlet, 1877-1889) et constituant chez lui une bibliothèque remarquable.

Donateur(s)

Charles Mehl

Acquisition

Legs .  Mehl souhaitait léguer à la ville de Paris moyennant une rente viagère de 800 fr. et "sous la seule condition qu'elle serait placée dans une salle qui prendra le nom de salle d'Alsace-Lorraine, où les érudits ainsi que les nombreux Alsaciens qui habitent Paris pourront toujours consulter ces précieux documents". Larchey précise que cette salle devait être installée au musée Carnavalet et prendre le nom de "salle d'Alsace-Lorraine".
En cas de refus de la ville de Paris, il est prévu que la collection revienne à la ville de Lyon ou à celle de Nancy. C'est effectivement dans cette dernière ville que la bibliothèque de Charles Mehl aboutit en 1898. Donnée à la bibliothèque municipale, elle se compose alors selon un quotidien local de 2 500 livres et brochures..

Etat du traitement

Catalogué : Mentions de provenances en cours d'apposition.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

E. Grucker, « Charles Mehl », Annales de l'Est, no XI,‎ 1897, p. 302. Brève », L'Est républicain,‎ 10 mai 1899, p. 2.

Fonds liés

dans le Répertoire
Retour en haut de page