Accueil CCFr  >   FONDS Monnaies d'or gauloises - Trésor de Tayac
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Monnaies d'or gauloises - Trésor de Tayac

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 08/08/2018 15:27:28
Monnaies d'or gauloises - Trésor de Tayac

Période des documents

Avant J.-C.

Volume total du fonds

50 unité(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0031236

Exposition(s)

Fonds numérisé
'Trésor monétaire de Tayac' dans Bordeaux, 2000 ans d'histoire, Bordeaux, 1971 [catalogue]

Description du contenu

A l'origine, au moment de la découverte en 1893, au moins 325 monnaies d'or, en majorité des statères gaulois (en moyenne 7,20 gr) et des quarts de statères (1,30 gr), datant du IIe siècle av. J.-C.
La plupart provenaient du monnayage des Arvernes, d'autres des Éduens, des Ambiens ou de peuples d'Europe centrale. Cette diversité est très étonnante et unique pour un trésor gaulois.
De plus, certaines pièces sont unifaces, comme non terminées, ce qui oriente vers le dépôt d'un artisan d'atelier monétaire. Aujourd'hui à peine une cinquantaine de monnaies peuvent être sans conteste rattachées au trésor, d'autres dans des collections particulières ont perdu leur contexte d'identification.

Thèmes principaux

936 Europe au nord et à l'ouest de l'Italie.

Monnaie.
Numismatique.
Gaule.

Type(s) de documents

Monnaies et médailles . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Catalogue abrégé des monnaies d'or du medaillier municipal de Bordeaux. Société française de numismatique : Journées numismatiques de Bordeaux, 6-8 Juin 1987 in : supt au Bulletin de la Société française de numismatique

Historique et constitution

Historique

Trésor découvert à Tayac (Gironde) en 1893 : en décembre 1893, deux vases de terre sont découverts fortuitement dans un champ. Ils contenaient 325 monnaies gauloises d'or (d'autres ont parlé de 500), des petits lingots, du fil d'or et un important torque, lui-aussi en or. Malheureusement, les trois-cinquièmes de la découverte sont vendus à un orfèvre bordelais et fondus. Le reste est vendu à divers collectionneurs et à la mairie de Bordeaux. Depuis, des rachats par le Cabinet de numismatique de la bibliothèque municipale de Bordeaux tentent de rassembler les pièces encore disponibles.

Mode de constitution

Découverte archéologique

Acquisition

Achat(s)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

A. Blanchet, 'Une nouvelle théorie relative à l'expédition des Cimbres en Gaule. Examen et réfutation', dans Revue des études anciennes, t. XII, 1910, p 21-46.
H.J. Kellner, 'Der Fund von Tayac, ein Zeugnis des Cimbernzuges ?', dans Jahrbuch für Numismatik und Geldgeschichte, 1970, p. 13 et sq.
M. Pastoureau, 'Le Médaillier de la Bibliothèque municipale de Bordeaux', dans Bulletin et mémoires de la Société archéologique de Bordeaux, t. LXVII, 1973.

Retour en haut de page