Accueil CCFr  >   FONDS Nicolas Delamare
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Nicolas Delamare

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 23/04/2015 16:20:10
Nicolas Delamare

Période des documents

1601 - 1800 

Volume total du fonds

264 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0031055

Description du contenu

La collection Delamare, entrée par achat en 1788 et conservée au département des manuscrits de la BnF sous les cotes Mss, Français 21545 à 21808, renferme les documents rassemblés par Nicolas Delamare et Anne-Louis Leclerc du Brillet pour la rédaction du Traité de la police.

C'est pour les historiens une source importante sur la police et l'administration de Paris et de la France : jusqu'au XVIIIe siècle : recueil des édits, arrêts, sentences, déclarations, notes et extraits ayant servi à Nicolas Delamare pour la publication de son Traité de la police.

Etat du fonds

Papier et parchemin. 264 volumes. In-folio et in-4°. Demi-reliure.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Paris.
Histoire locale.
Histoire de Paris.
Administration.
Administration de la France sous l'Ancien régime.
Police.

Type(s) de documents

Textes manuscrits . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

H. Omont, Catalogue général des manuscrits français. Ancien petit fonds français, t. I, n°20065-22884, Paris, 1898.
Recueil des édits, arrêts, notes et extraits réunis par Delamare [catalogue manuscrit]

Catalogue(s) en ligne

Historique et constitution

Historique

Nicolas Delamare ou de La Mare (23 juin 1639- 23 avril 1723), d’abord procureur au Châtelet de Paris (1664), échangea en 1673 cette charge contre celle de commissaire au Châtelet pour le quartier de la Cité.
Homme de confiance de La Reynie, il fut aussi utilisé par Louis XIV en différentes occasions pour découvrir les malversations dans les dépenses de construction de Versailles, et comme commissaire dans diverses provinces pour apaiser les émeutes populaires.
En 1667, Lamoignon le chargea de rédiger un ouvrage présentant, à partir de l’exemple de Paris, la police d’une grande ville. La Reynie l’aida en cela en lui communiquant tous les documents dont il disposait et en lui faisant ouvrir les dépôts publics. Trois volumes seulement du Traité de la police furent publiés entre 1705 et 1722. Après la mort de Delamare, l'avocat Anne-Louis Leclerc du Brillet, dont il s'était fait un collaborateur dans ses dernières années, entreprit de donner une suite à l'œuvre Il publia un quatrième volume en 1738, mais mourut lui aussi sans achever l'ouvrage.

Au début 1788, le sieur Abeille vendit pour 6000 livres les documents rassemblés par Delamare et qui étaient passés par la suite à Le Clerc de Brillet, continuateur de son ouvrage.

Mode de constitution

Production propre

Ancien(s) possesseur(s)

Nicolas Delamare (1639-1723)

Acquisition

Achat(s)

Etat du traitement

Catalogué : Fonds coté en Français 21545-21808.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Léopold Delisle, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque nationale, Paris, 1868-1881, I, p. 551 et II, p. 330.
Bondois, Paul-Marie. Le commissaire Nicolas Delamare et le "Traité de la police", Paris : F. Alcan, 1936, 39 p.

Retour en haut de page