Accueil CCFr  >   FONDS Inscriptions du Champa et du Cambodge
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Inscriptions du Champa et du Cambodge

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 03/03/2015 11:06:09
Inscriptions du Champa et du Cambodge

Période des documents

0501 - 1400 

Volume total du fonds

1 000 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0031025

Description du contenu

Estampages du XIXe siècle.
Ces inscriptions sont rédigées soit en langue sanscrite, soit en khmer archaïque : pour la période du IXe au XIIe siècle, l'épigraphie sanscrite fait connaître essentiellement le monde de la Cour, le milieu des grands dignitaires et du haut clergé ; les inscriptions en langue khmère apportent des éléments concernant l'administration des provinces et des villages, les contestations au sujet de terrains et leur valeur à diverses époques.

Langue(s)

Sanskrit (ou Védique) ,  Khmer

Thèmes principaux

959 Asie du Sud-Est.

Lieu(x) géographique(s)

Cambodge. 

Type(s) de documents

Estampes . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

George Coedès, 'Inventaire des inscriptions du Champa et du Cambodge', dans Bulletin de l'EFEO, t. VIII, n°1-2, janvier-juillet, 1908.
George Coedès et Henri Parmentier, Listes générales des Inscriptions du Champa et du Cambodge. Inscriptions par G. Coedès. Monuments par H. Parmentier, Hanoï, 1924.
Georges Coedès, Collection de textes et documents sur l'Indochine, III. Inscriptions du Cambodge éditées et traduites, Paris, EFEO, 1937-1966. 8 vol. Vol. VIII : index et tables de concordance.
Louis Finot, Corpus des Inscriptions du Cambodge, publiées sous les auspices de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, Paris, P. Geuthner, vol. I-IV, 1926-1931 ; vol. VI par G. Coedès, publié avec le vol. I des Inscriptions du Cambodge, 'Collection de textes et documents sur l'Indochine', III, 1937, EFEO.

Historique et constitution

Historique

Estampages ramenés d'Indochine par de nombreuses missions : mission menée par Ernest Doudart de Lagrée sur le Mékong, missions Delaporte, missions Etienne Aymonier.
De 1890 à 1898, les estampages pris par Camille Paris furent transmis à la Bn par le ministre de l'Instruction publique.
En 1891, sont envoyées 7 inscriptions. Dans les années qui suivent, l'épigraphie chame et khmere connut un grand développement, concrétisé par une augmentation du fonds, grâce notamment à Jean-Yves Claes.

Origine géographique : Asie du Sud-Est (Cambodge)Origine géographique : Asie du Sud-Est (ambodge)

Mode de constitution

Production propre

Acquisition

Don(s)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)

Manuscrits, xylographes, estampages. Les collections orientales du Département des manuscrits, Paris, Bibliothèque nationale de France, 2000, p. 81-83.
Léon Feer, 'Les inscriptions du Cambodge', dans Bulletin de la Société académique indochinoise de France, 2e série, t. III, 1884-1890, p. 294-297.
Francis Garnier, Voyage d'exploration en Indo-Chine effectué pendant les années 1866, 1867 et 1868 par une commission française présidée par M. Doudart de Lagrée et publiée... sous la direction de M. le lieutenant de vaisseau Francis Garnier, avec le concours de M. Delaporte... et MM. Joubert et Thorel..., Paris, Hachette, 1873.

Retour en haut de page