Accueil CCFr  >   FONDS Manuscrits Na-Khis
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Manuscrits Na-Khis

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 20/08/2015 10:54:25
Manuscrits Na-Khis

Volume total du fonds

4 volume(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0031021

Description du contenu

Ces pièces de forme oblongue, cousues à la marge de gauche, rédigées en écriture pictographique, comportent une page de titre illustrée. On n'y rentre pas de caractères phonétiques ggo-baw.
C'est pour préserver les légendes et les coutumes chamariques bön de ce peuple que fut inventée l'écriture.
Ce ne sont pas des livres de divination, mais des ouvrages du deuxième type indiqué par Rock dans son catalogue, qui comportent une page de titre parfois illustrée.

Langue(s)

Tibétain

Thèmes principaux

959 Asie du Sud-Est.

Na-Khi , Naxi (langue).
Tibet.

Type(s) de documents

Textes manuscrits . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Antoine Cabaton, Catalogue sommmaire des manuscrits indiens, indo-chinois et malayo-polynésiens de la Bibliothèque nationale, Paris, Leroux, 1912. [Supplément manuscrit en salle de lecture]

Historique et constitution

Historique

L'un des manuscrits de la Bibliothèque nationale fut acheté en 1904, deux autres proviennent du Nouveau Fonds chinois.
Il est possible que le quatrième provienne du prince Henri d'Orléans qui rapporta de son voyage en Asie du Sud-Est plusieurs manuscrits, ou bien de Bonin (1895), ou encore de Jacques Bacot (1908).

Origine géographique : Asie du Sud-Est (Tibet)

Acquisition

Achat(s) .  Missions.

Etat d'accroissement

Fonds ouvert

Fonds liés

dans le Répertoire
hors Répertoire
  • On trouve très peu de manuscrits na-khis en France : quelques pièces au Musée Guimet et à l'Ecole des Langues Orientales. La collection la plus importante en Europe se trouve à la Staatsbibliothek de Marburg (8 000 manuscrits).
Retour en haut de page