Accueil CCFr  >   INSTITUTION Bibliothèque du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Direction des archives du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bibliothèque du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Direction des archives du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

Mise à jour : 17/12/2019 16:12:40
Bibliothèque du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Direction des archives du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

Adresse

Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères- Direction des archives 3, rue Suzanne-Masson 93126 - La Courneuve Cedex France

Contact

Tél : 01 43 17 42 63 (conservateur) / 01 43 17 70 41 (salle de lecture) Fax : 01.43.17.51.48 Mél : biblio.archives@diplomatie.gouv.fr

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0029748

RCR

751075211

Accès

Tous publics
La bibliothèque est ouverte à toute personne âgée d'au moins 18 ans, sur présentation d'une pièce d'identité

Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi : 10h-17h

Fermetures

Du 1er au 15 mai et jours fériés

Fonds décrits

Espaces et services

Consultation sur place

Pas de prêt à domicile

Libre-accès

Reproduction

Mode : Photocopie
Mode : Numérique
services payants

Prêt entre bibliothèques

Réservation de documents

sous réserve d'être inscrit comme lecteur à la bibliothèque

Renseignements bibliographiques

Par téléphone
Par courrier
Par courrier électronique

Accès bases de données externes

Catalogue informatisé Stendhal consultable sur internet (www.diplomatie.gouv.fr)
Nom de la base : Stendhal (Doris), consultable sur place, par internet.

Bibliothèque numérique

La bibliothèque du ministère des Affaires étrangères (MAE) coopère depuis 2009 avec la Bibliothèque nationale de France (BNF) afin de mettre en valeur les collections originales qu’elle possède en histoire des relations internationales. La collaboration fructueuse alors engagée est pérennisée en juillet 2010 puis en novembre 2011 par la signature de deux conventions : l’une de pôle associé documentaire et l’autre de coopération numérique pour la dématérialisation de documents. En concertation avec la BNF, la bibliothèque a organisé sa sélection en privilégiant tout d’abord les collections d’ouvrages publiés par le MAE déjà en partie accessibles sur Gallica. En second lieu, elle a mis à la disposition de la BNF les publications éditées par le MAE (ou en partenariat) concernant prioritairement le premier conflit mondial, l’entre-deux-guerres, les colonies et les territoires sous mandat ou protectorat. Enfin, elle a fait figurer dans ses trains de numérisation des publications ayant un rapport avec la diplomatie. La collection des 312 « livres jaunes » a été la première à être confiée aux chaînes de numérisation. Ces documents diplomatiques, publiés sous couverture jaune (d’où ce nom générique), étaient destinés à rendre compte, le plus souvent au moment d’une crise ou juste après, de la politique extérieure française généralement auprès des parlementaires et des leaders d’opinion français ou étrangers. Cette collection regroupe des publications éditées entre 1799 et 1947. La seconde collection remise a été celle des bulletins quotidien et périodique de la presse étrangère (1916-1940). Elle forme un ensemble de 119 000 pages.

Collections et catalogues

Description générale des collections

Sciences politiques. Relations internationales. Droit international. Droit français et étranger. Histoire. Géographie. Récits de voyages. Langues étrangères (dictionnaires et manuels)
Publications officielles et documents diplomatiques français et étrangers.
Les fonds patrimoniaux sont encyclopédiques.

Volumétrie et types de documents

500 000 volumes (ouvrages, périodiques, documents diplomatiques, publications officielles, livres anciens, etc.).

Thèmes principaux

320 Science politique (Politique et gouvernement)
340 Droit
900 Géographie et histoire
327 Relations internationales

Sous-domaine(s)

politique
droit
histoire

Publications (général)

Les archives du ministère des Relations extérieures depuis les origines : histoire et guide / Ministère des Relations extérieures. Paris : Imprimerie nationale, 1985. 2 vol. ; Les Affaires étrangères et le corps diplomatique français / Ministère des Affaires étrangères. Paris : CNRS, 1984. 2 vol. ; La bibliothèque du ministère des Affaires étrangères / ENAUX, Anne-Marie et LEFORT, Isabelle (in : Bulletin d'informations de l'Association des bibliothécaires français, no 183, 2e trimestre 1999, pp. 40-45). Site du ministère: https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/archives-diplomatiques/action-scientifique-et-culturelle-des-archives-diplomatiques/cabinet-des-decouvertes/article/la-bibliotheque-et-son-histoire

Références bibliographiques

Les archives du ministère des Relations extérieures depuis les origines : histoire et guide / Ministère des Relations extérieures. Paris : Imprimerie nationale, 1985. 2 vol.

Les Affaires étrangères et le corps diplomatique français / Ministère des Affaires étrangères. Paris : CNRS, 1984. 2 vol.

La bibliothèque du ministère des Affaires étrangères / ENAUX, Anne-Marie et LEFORT, Isabelle (in : Bulletin d'informations de l'Association des bibliothécaires français, no 183, 2e trimestre 1999, pp. 40-45)

Informations complémentaires

Type d'établissement

Administration nationale ou territoriale

Note sur l'identification

Bibliothèque patrimoniale

Responsable

Isabelle Lefort

Organismes de tutelle

FRANCE (MINISTERE DE L'EUROPE ET DES AFFAIRES ETRANGERES. DIRECTION DES ARCHIVES)

Date de création

1680

Noms précédents

Dépôt des Affaires étrangères. 

Historique

L'acquisition de documents imprimés par le secrétariat d'Etat aux Affaires étrangères est attestée pour la première fois en 1680. Depuis son origine, la bibliothèque est solidaire du dépôt des Archives qui réunit les papiers ayant plus d'une décennie. En 1710, ce Dépôt est installé au Vieux-Louvre. Il lui est associé en 1712 une école diplomatique, l'Académie politique, chargée notamment de former de jeunes diplomates "à l'étude des négociations étrangères et du droit des gens". Un choix de livres est alors rassemblé pour leur instruction. Pour un demi-siècle, deux fonds d'imprimés se développent : l'un à l'usage des agents de la secrétairerie à Versailles et le second, plus important, proche du dépôt des Archives dont il est un complément indispensable.

En 1763, les bureaux et le dépôt des Archives du secrétariat d'Etat aux Affaires étrangères sont à nouveau réunis à Versailles. A compter de cette date, les archives et la bibliothèque sont indissociables et se suivent dans toutes leurs pérégrinations. Elles reviennent à Paris au début de l'année 1796. Elles sont installées au Quai d'Orsay en 1854. Elles déménagent à la Courneuve en 2009.

Jusqu'à la période révolutionnaire, le fonds des imprimés suit un accroissement modeste. En 1792, il atteint 1 047 volumes. Entre 1796 et 1798, il bénéficie largement des confiscations révolutionnaires, 3 450 titres lui étant alors attribués. En 1822, la bibliothèque compte 14 000 livres et 27 000 en 1865.
Une commission de réorganisation de la bibliothèque, mise en place en 1890, redéfinit ses missions. Il faut développer pour les agents une bibliothèque diplomatique, spécialisée dans des domaines plus limités (législation, géographie et voyages, histoire, documents officiels étrangers). Un terme est ainsi mis à sa vocation encyclopédique.
En 1905, la bibliothèque détient 80 000 volumes. En 2012, on estime que ses collections atteignent 500 000 volumes.

Classification

Libre-accès composé d’environ 3 500 volumes : classification particulière à la bibliothèque.

Système informatique

Koha
Retour en haut de page