Accueil CCFr  >   INSTITUTION Archives départementales, Haute-Savoie. Annecy.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Archives départementales, Haute-Savoie. Annecy.

ADHS
Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 03/08/2018 10:47:12
Archives départementales, Haute-Savoie. Annecy.

Adresse

Archives départementales de la Haute-Savoie 37 bis, avenue de la Plaine 74000 - Annecy France

Contact

Tél : 04 50 33 20 80 Fax : 04 50 66 70 49 Mél : archedep@hautesavoie.fr Mél : virginie.grenard@hautesavoie.fr (Plan de conservation partagée)

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0029333

RCR

740105101

Accès

Tous publics
Inscription gratuite sur simple présentation d’une carte d’identité

Heures d'ouverture

du lundi au vendredi de 9h à 17h

Fermetures

non précisées

Fonds décrits

Espaces et services

Renseignements bibliographiques

Par télécopie
Par courrier
Par courrier électronique

Réservation de documents

Documents d’archives, ouvrages de la bibliothèque, presse. Faire une prédemande via le site web (pour un jour précis et dans la limite de 3 documents par lecteur et à condition d'avoir déjà été inscrit pour l'année en cours)

Accès bases de données externes

site web des archives (inventaires et documents numérisés) et Portail des bibliothèques du département : bibliothèque)

Elaboration de bibliographies

Reproduction

Mode : Photocopie
Mode : Numérique

Consultation sur place

Prêt entre bibliothèques

04 50 33 20 80 (Plan de conservation partagée)

Collections et catalogues

Description générale des collections

Archives et bibliothèque historique

Archives : 23 kilomètres linéaires de documents au statut public ou privé, conservés sur des supports très hétérogènes (parchemin, papier, support électronique) et couvrant une multitude de sujets depuis le XIe siècle jusqu'à nos jours.

La bibliothèque concerne tous les domaines se rapportant au département de la Haute-Savoie ou à l’ancien duché de Savoie. Elle a aussi pour vocation de mettre à disposition des chercheurs les ouvrages de référence relatifs à l’histoire générale et locale, et les ouvrages complémentaires des fonds conservés par le service d’archives.

Volumétrie et types de documents

La bibliothèque historique est composée d’ouvrages (9 000), de brochures (5 700), de dossiers documentaires (2 000), d’instruments de recherche (4 000) et de travaux universitaires ou généalogiques (1 600).

Les collections de presse sont constituées de titres édités dans le département qui sont reçus et conservés au titre du dépôt légal ou de titres parlant du département (1 800 titres), de titres professionnels et spécialisés qui ont trait à l’archivistique, la généalogie, l’histoire ou la culture (200 titres) et les titres dits “administratifs” qui correspondent aux journaux officiels, aux publications périodiques du Département ou aux bulletins municipaux et paroissiaux (1 000 titres).
Bibliothèques d'érudits : telles que le fonds Gaillard composée de plusieurs milliers de documents relatifs la zone franche, la Suisse et la politique générale des années 1870-1950 ou le fonds Devos consitué d’ouvrages sur la Savoie, l’éthnologie et l’histoire générale et religieuse (7 000 documents).

Références bibliographiques

Jean-Yves MARIOTTE et Robert GABION. Guide des Archives de la Haute-Savoie. Annecy, 1976.

Informations complémentaires

Type d'établissement

Archives

Responsable

Hélène MAURIN

Organismes de tutelle

CONSEIL DEPARTEMENTAL (HAUTE-SAVOIE)

Date de création

1860

Historique

Les premiers archivistes s'attachèrent principalement à recueillir les papiers des intendances du XVIIIe siècle, les archives des administrations françaises ayant fonctionné entre 1792 et 1814, et celles de la période sarde (1815-1860). Cela permit la constitution des séries administratives C (Ancien Régime), L (Révolution et Premier Empire) et FS (Fonds sarde). S'y ajouta en 1862 le bel ensemble, fleuron des archives savoyardes, des mappes et des registre du cadastre de 1738, qui avait été ramené de Turin à Chambéry en 1802. Le noyau ainsi constitué n'a cessé de s'accroître depuis lors. Alimentées par les versements normaux des administrations, des tribunaux, des études notariales, ou par des fonds ecclésiastiques en application de la loi de séparation de 1905, les Archives s'enrichirent en outre de dépôts d'archives communales et hospitalières, et de dons et d'achats d'archives privées. Une des étapes marquantes de l'accroissement des fonds intervint après la Seconde Guerre mondiale, par la rétrocession d'une partie des archives du duché de Savoie, transférées à Turin à partir du XVIe siècle et surtout au XVIIIe siècle, à la suite de la suppression de la Chambre des Comptes de Chambéry. Envisagée dès 1860, la cession fut stipulée dans le traité signé en 1947 entre la France et l'Italie, et réalisé en 1951 au bénéfice des deux départements savoyards. Le partage de 1955 attribua à la Haute-Savoie plusieurs fonds ecclésiastiques mais surtout les archives du comté de Genève (XIIIe-XIVe siècles) et une partie de celles de l'apanage de Genevois (XVè-XVIIème siècle), dont Annecy avait été la capitale. Ces fonds forment la série SA. Dans cette série se trouve le document original le plus ancien : la donation d'Ambilly par l'évêque de Langres, Lambert, au comte Humbert de Savoie en date du 8 avril 1022. Au départ installées dans une pièce de la préfecture provisoire (actuel hôtel de ville d'Annecy, les Archives furent transférées en 1865 dans la nouvelle préfecture. Elles migrèrent en 1885 dans un bâtiment attenant, agrandi en 1954, avant qu'un troisième déménagement ne les conduise, en 1980, dans l'ancien Grand séminaire d'Annecy (Conservatoire d'Art et d'Histoire).En raison de la saturation des locaux de conservation et de l'inadéquation du bâtiment aux fonctionnalités d'un service d'Archives moderne, le Conseil général décida en 1995 de construire un bâtiment capable de faire face au volume croissant des versements, d'assurer le traitement et la conservation des documents dans les meilleures conditions, et d'accueillir des lecteurs toujours plus nombreux. Le nouveau bâtiment des Archives, situé avenue de la Plaine, a ouvert ses portes au public en octobre 2000. Doté d'une capacité totale de 38 km linéaires de rayonnages (26 km sont actuellement équipés), il offre les meilleures conditions de sécurité et d'ambiance pour les différents fonds d'archives (tous les magasins et locaux de conservation sont climatisés). Les espaces ouverts au public ont été particulièrement soignés : salle de conférences de 80 places, salle de lecture de 50 places, salle multimédias, salle pour la consultation des microfilms, salle pour les travaux de groupe. Les locaux de travail du personnel (bureaux, salle de tri, ateliers) permettent d'accomplir de façon fonctionnelle les différentes tâches d'un service d'Archives : collecte, classement, conservation, communication au public et mise en valeur du patrimoine écrit de la Haute-Savoie.
Retour en haut de page