Accueil CCFr  >   INSTITUTION Musée Hyacinthe Rigaud. Bibliothèque. Perpignan, Pyrénées-Orientales
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Musée Hyacinthe Rigaud. Bibliothèque. Perpignan, Pyrénées-Orientales

Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 24/04/2017 11:23:01
Musée Hyacinthe Rigaud. Bibliothèque. Perpignan, Pyrénées-Orientales

Adresse

1, rue de l'Ange BP 931 66931 - Perpignan CEDEX France

Contact

Tél : 04.68.35.43.40 Fax : 04.68.34.73.47 Mél : musee-rigaud@mairie-perpignan.com

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0029298

RCR

661365105

Accès

Tous publics

Heures d'ouverture

du lundi au vendredi : 9h00-12h00 et 14h00 - 17h00.

Fermetures

Jours fériés

Espaces et services

Renseignements bibliographiques

Par courrier

Elaboration de bibliographies

Consultation sur place

Accueil de classes/groupes

Collections et catalogues

Description générale des collections

La bibliothèque du musée Rigaud, dans les mêmes locaux que la bibliothèque d'ethnographie de la Casa Pairal, propose un fonds spécialisé en Histoire de l'Art.

Collections du musée :
- retables somptueux du XVème siècle
- œuvres majeures de Hyacinthe Rigaud, né à Perpignan en 1659 et grand portraitiste de la cour de Louis XIV,
- œuvres des artistes roussillonnais de la fin du XIXème siècle et de la première moitié du XXème,
- grands noms de l’art du XXème siècle, comme Raoul Dufy, peintre de la couleur et de la musique, Aristide Maillol, l’un des premiers sculpteurs modernes et Pablo Picasso,
- artistes contemporains, collection Pierre Daura et les 210 « petits formats » de 210 artistes différents.

Volumétrie et types de documents

Bibliothèque : plus de 5 000 ouvrages, des périodiques et des revues de presse.

Thèmes principaux

700 Arts (Beaux-arts et Arts décoratifs)

Sous-domaine(s)

Histoire de l'Art

Informations complémentaires

Type d'établissement

Musée

Organismes de tutelle

VILLE DE PERPIGNAN

Date de création

1832

Historique

En 1820, le marquis de Villeneuve-Bargemont décida de la création du musée. Mais son projet fut vite abandonné et repris douze ans plus tard par l'artiste Capdebos, lui-même collectionneur. En 1833, le musée ouvre ses portes. Le fonds est constitué des propres collections de Capdebos, qui furent ensuite achetées par la ville. Les collections se sont ensuite enrichies grâce à des dépôts de l'Etat. Depuis, la ville continue sa politique d'acquisition.
Retour en haut de page