Accueil CCFr  >   INSTITUTION Lot-et-Garonne. Archives départementales
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Mise à jour : 23/01/2019 11:15:49
Lot-et-Garonne. Archives départementales

Adresse

Archives départementales 3, Place de Verdun 47922 - Agen CEDEX France

Contact

Tél : 05.53.69.42.50 Fax : 05.53.69.44.62 Mél : nathalie.jegou@lotetgaronne.fr (PCAq)

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0029251

RCR

470015101

Accès

Tous publics

Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi : 9h-12h30 et 13h30-17h. Fermeture à 16h le vendredi

Fermetures

Du 1er au 15 aout

Espaces et services

Reproduction

Mode : Microfilm

Renseignements bibliographiques

Par courrier

Réservation de documents

Prêt entre bibliothèques

Prêt informatisé interbibliothèques (PIB)
Coordonnées du PIB
nathalie.jegou@lotetgaronne.fr

Consultation sur place

Autre service

Envoi postal du document sur clé usb, cédérom ou papier, selon besoin usager.

Collections et catalogues

Description générale des collections

Archives (20 kilomètres linéaires) : histoire générale et locale, héraldique, presse locale.

Les Archives départementales conservent la plus riche bibliothèque patrimoniale du département avec quelques 20 000 monographies, ouvrages, plaquettes ou bulletins d'histoire locale.

Bulletins paroissiaux, bulletins professionnels, revues de sociétés savantes, etc.

Domaines

Histoire. 

Thèmes principaux

920 Biographies, généalogie, emblèmes et insignes

Sous-domaine(s)

Sciences auxiliaires de l'histoire
Héraldique
Chartes
Cartulaires
Histoire locale

Catalogue(s) collectif(s)

Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome LI. Lot-et-Garonne (Archives départementales) (1-59)

Informations complémentaires

Type d'établissement

Archives

Organismes de tutelle

LOT-ET-GARONNE (CONSEIL GENERAL)

Historique

Les Archives départementales de Lot-et-Garonne ont été créées sous la Révolution pour recueillir au chef-lieu du département, Agen, les papiers des institutions d' Ancien Régime alors supprimées et les archives séquestrées sur les émigrés et le clergé.
Depuis, elles n'ont cessé de s'accroître grâce aux versements effectués par les administrations du département, aux dépôts des communes, aux dons ou dépôts de particuliers.
Installées d'abord dans l'ancien couvent des Cordeliers, les Archives départementales furent transférées en 1810 à la préfecture jusqu'à ce qu'en 1904 fût décidée l'érection, place de Verdun, d'un bâtiment neuf pour les accueillir.
De conception révolutionnaire lors de sa construction, cet immeuble abrite aujourd'hui les collections historiques du XIIe siècle à 1940, ainsi qu'une salle de lecture de douze places.
La place manquant, une extension fut aménagée, en 1984, dans l'ancienne maternité de l'hôpital Saint-Jacques où siège le Conseil général.
Plus spécialement réservé aux archives contemporaines, ce second bâtiment est aussi un lieu d'accueil pour les généalogistes qui viennent y consulter les microfilms des registres paroissiaux et d'état civil.
Retour en haut de page