Accueil CCFr  >   INSTITUTION Centre d'études supérieures de civilisation médiévale. Poitiers
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Centre d'études supérieures de civilisation médiévale. Poitiers

CESCM
Mise à jour : 23/03/2021 09:44:35
Centre d'études supérieures de civilisation médiévale. Poitiers

Adresse

Centre d'études supérieures de civilisation médiévale Hôtel Berthelot (E13) - 24, rue de la Chaine TSA 81118 86073 - Poitiers Cedex 9 France

Contact

Tél : 05.49.45.45.66 Fax : 05.49.45.45.73

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0028591

RCR

861942212

Accès

Accès réservé
Enseignants, chercheurs, étudiants à partir du master 1ère année

Heures d'ouverture

Du lundi au vendredi : 9h-17h

Fermetures

Mi-juillet mi-août ; une semaine entre Noe͏̈l et le 1er de l'an

Espaces et services

Accès bases de données externes

Reproduction

Mode : Photocopie

Renseignements bibliographiques

Par téléphone
Par courrier électronique

Réservation de documents

Prêt entre bibliothèques

05.49.45.45.66
Prêt informatisé entre bibliothèques universitaires (PEB)
Photocopies
Coordonnées du PEB
peb.centreville@univ-poitiers.fr * PEB assuré par la BU Michel Foucault [861942107]

Consultation sur place

Prêt à domicile

Lecteurs inscrits

Catalogue en ligne

Collections et catalogues

Périmètre COLLEX

Histoire médiévale : Moyen Age central, IXe-XIIe siècles

Description générale des collections

Civilisation médiévale : littérature, histoire de l’art, histoire, linguistique, sciences auxiliaires, archéologie.

Volumétrie et types de documents

40 000 ouvrages, 10 000 tirés à part, 600 périodiques

Thèmes principaux

700 Arts (Beaux-arts et Arts décoratifs)
800 Littérature
940 Histoire générale de l'Europe

Sous-domaine(s)

Histoire médiévale : Moyen Age central, IXe-XIIe siècles

Informations complémentaires

Type d'établissement

Bibliothèque ou institut universitaire

Organismes de tutelle

UNIVERSITE DE POITIERS

Date de création

1953

Historique

Le CESCM et la bibliothèque ont été fondés par Gaston Berger, alors directeur général de l'enseignement supérieur.
Retour en haut de page