Accueil CCFr  >   INSTITUTION Université de la Nouvelle Calédonie. Bibliothèque universitaire. Nouméa
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Université de la Nouvelle Calédonie. Bibliothèque universitaire. Nouméa

Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 26/11/2019 12:21:18
Université de la Nouvelle Calédonie. Bibliothèque universitaire. Nouméa

Adresse

Université de la Nouvelle Calédonie 145, avenue James Cook BP R4 98851 - Nouméa Cedex Nouvelle Calédonie

Contact

Tél : (00.687)29.01.20 Fax : (00.687)29.07.70 Mél : bibliotheque@univ-nc.nc

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0027916

RCR

987352102

Accès

Accès réservé
Accès libre pour la consultation sur place

Heures d'ouverture

du lundi au vendredi 7h30h-19h30 ; samedi 8h-18h

Fermetures

2 à 3 semaines en décembre

Espaces et services

Accès bases de données externes

Reproduction

Mode : Photocopie

Elaboration de bibliographies

Prêt entre bibliothèques

Prêt informatisé entre bibliothèques universitaires (PEB)
Photocopies
Coordonnées du PEB
bibliotheque@univ-nc.nc

Consultation sur place

Prêt à domicile

etudiants, enseignants, lecteurs autorisés

Catalogue en ligne

Collections et catalogues

Description générale des collections

- Collections pluridisciplinaires

Sous-domaine(s)

Sciences sociales et humaines

Catalogue(s) collectif(s)

Sudoc

Informations complémentaires

Type d'établissement

Bibliothèque ou institut universitaire

Note sur l'identification

REDOCAL (Réseau documentaire calédonien)

Responsable

Philippe Besnié

Organismes de tutelle

UNIVERSITE DE LA NOUVELLE CALEDONIE

Historique

L'Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) a été créée par le décret 99-445 du 31 mai 1999. Autrefois, simple composante de l'Université Française du Pacifique, elle est maintenant un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, régi par la loi du 26 janvier 1984, à l'instar de l'ensemble des universités françaises, sous réserve des aménagements apportés par l'ordonnance du 8 juillet 1998
Retour en haut de page