Accueil CCFr  >   INSTITUTION Maison-Musée Abbé Lemire, bibliothèque. Hazebrouck, Nord.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Maison-Musée Abbé Lemire, bibliothèque. Hazebrouck, Nord.

Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 03/05/2021 10:36:57
Maison-Musée Abbé Lemire, bibliothèque. Hazebrouck, Nord.

Adresse

Maison-musée Abbé Lemire 5 ter Square Saint-Eloi 59190 - Hazebrouck France

Contact

Tél : 06 07 31 23 89 Mél : jp.leguevel@orange.fr

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00214355

RCR

592955101

Actualités

Accès

Accès réservé

Heures d'ouverture

Visites commentées gratuites chaque premier dimanche du mois de 14 h 30 à 17 h 30.
Pour les groupes, des visites sont possibles la semaine (réservation au 06 07 31 23 89).
Consultation des archives et des documents sur RV

Fonds décrits

Collections et catalogues

Description générale des collections

À l’ombre des arbres du jardin public, au pied du clocher de l’église Saint-Éloi, l’abbé Lemire a fait construire sa maison en 1899. Il l’a occupée jusqu’à sa mort. Ce bâtiment est longtemps resté vide avant de revivre comme lieu de mémoire.

Dans son bureau, qui était en même temps une bibliothèque d'une extraordinaire diversité, l'abbé Lemire passait beaucoup de temps. L'époque était à l'écrit, et un député-maire avait un courrier imposant à traiter. Certains jours, il écrivait plus de cent lettres ! Depuis la mort de l'abbé, rien n'a changé dans cette pièce au beau parfum d'authenticité.

Une autre pièce reconstitue le bureau dans lequel il travaillait à Paris, dans le pied-à-terre qu'il avait rue Lhomond, derrière le Panthéon.

On trouve aussi dans la maison-musée une chapelle. Souvent pressé par le temps, toujours entre deux trains, l’abbé Lemire avait obtenu de l’autorité ecclésiastique l’autorisation d’aménager une chapelle dans son domicile, en 1916. Chaque jour, il y disait sa messe et venait s’y recueillir.

Références bibliographiques

Abbé Jules Lemire. Cahiers 1893-1928.
Biographie :"L'Abbé Lemire" éditée au Marais du Livre de Jean-Pascal Vanhove.
Écrit par Robert Eftimakis et publié par l'association, "Hazebrouck et sa région au temps de l'abbé Lemire" retrace de façon aussi vivante que documentée la vie de l'abbé Lemire. Cet ouvrage donne aussi une foule de renseignements sur la vie à Hazebrouck et dans la Flandre française durant la deuxième moitié du XIXe siècle et la première partie du XXe.
DVD : "Vie et œuvre de l'abbé Lemire" conçu par Jean-Marie Delambre, retraçant en un peu moins d'une heure de manière très vivante le parcours personnel et les travaux de l'abbé Lemire.

Publications de la bibliothèque

Deux bulletins annuels envoyés au membres de l'association sont réalisés.En plus de renseigner sur la vie de l'association et sur l'actualité de l'abbé Lemire, ils contiennent des articles historiques inédits. La préparation de ceux-ci se fait en grande partie grâce à l’important fonds d’archives conservé à l’hôtel de ville d’Hazebrouck. Des milliers de pièces originales concernant tous les pans de l’activité de l’abbé Lemire ont été conservés et classés après sa mort par sa secrétaire, Suzanne Arbelet.
bi-annuelle.  URL : .  . 

Informations complémentaires

Type d'établissement

Musée

Note sur l'identification

Maire d’Hazebrouck de 1914 à 1928 et député du Nord, l’abbé Lemire mena une action importante en faveur de l’émancipation de la classe ouvrière.

Responsable

Assocation Mémoire de l'Abbé Lemire

Organismes de tutelle

MAIRIE HAZEBROUCK

Date de création

1899

Historique

Jules Lemire est né le 23 avril 1853 à Vieux-Berquin.

Issu d’une famille d’agriculteurs, il entre au collège Saint-François à Hazebrouck, dont l’abbé Dehaene est le supérieur. Celui-ci approfondit son éducation religieuse et lui inspire sans doute le goût de l’engagement politique. Il obtient son baccalauréat en 1872 et entre au grand séminaire à Cambrai.

Ordonné prêtre le 29 juin 1878, il revient au collège Saint-François pour y exercer la fonction de professeur de latin, grec, philosophie et poésie.

Candidat à la députation en 1893, l’autorité ecclésiastique le contraint à abandonner son poste de professeur. Il est élu à la chambre des députés le 3 septembre et occupera son siège jusqu’à sa mort. Il est l’initiateur de réformes telles que le repos dominical, les allocations familiales, la réglementation du temps de travail, du travail de nuit et du travail des femmes. Il fonde en 1896 la ligue du Coin de Terre et du Foyer qui a pour mission la mise en place des Jardins ouvriers.

De 1914 à 1928, il est aussi maire d’Hazebrouck, dont il a organisé l’évacuation en 1918. Son attitude lui vaudra la Légion d’honneur en 1917. Il a marqué la ville de son empreinte (maternité, collèges, jardin public, béguinage, passerelle, hôtel des postes, etc.).

En 1914, refusant de choisir entre la députation et son sacerdoce, il est condamné par l’Église à ne plus dire la messe, ni à administrer les sacrements. Il a été relevé de cette sanction en 1916 par le pape Benoît XV.

L’abbé Lemire décède à Hazebrouck le 7 mars 1928.

Construite en 1899, la maison de l’Abbé Lemire vous ouvre ses portes pour des visites commentées gratuites chaque premier dimanche du mois de 14 h 30 à 17 h 30. Vous pourrez admirer son bureau d’Hazebrouck, avec sa bibliothèque, une reconstitution de son bureau à Paris, sa chapelle privée… Sur la façade, il est encore possible de voir un lion qui tient entre ses pattes un lièvre. Cette sculpture qui provient de l’ancien hôtel de ville d’Hazebrouck brulé en 1801, représente la Flandres protégeant la ville d’Hazebrouck.
Retour en haut de page