Accueil CCFr  >   INSTITUTION Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM). UMR 5140
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM). UMR 5140

Centre national de la recherche scientifique (France). Unité mixte de recherche (5140).
Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 06/12/2019 09:24:00
Archéologie des Sociétés Méditerranéennes (ASM). UMR 5140

Adresse

Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint-Charles 2 rue du Professeur Henri Serre 34090 - Montpellier France

Contact

Tél : 04 67 14 58 11(bibliothèque d'archéologie) ; 04.67.14.24.22 (bibliothèque d'égyptologie) Mél : asm-bibliotheques@cnrs.fr

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00214280

RCR

341722248

Espaces et services

Catalogue en ligne

Consultation sur place

Prêt à domicile

Bibliothèques d'archéologie et d’égyptologie : consultation sur place pour les chercheurs, enseignants-chercheurs et étudiants de 2è et 3è cycle ; Bibliothèque d'archéologie : prêt à domicile uniquement pour les chercheurs, enseignant-chercheurs et doctorants rattachés à l’UMR 5140 ; Bibliothèque d’égyptologie : pas de prêt à domicile

Collections et catalogues

Périmètre COLLEX

Groupement de Service FRANTIQ (Archéologie) ; Groupement de Service FRANTIQ (Egyptologie)

Thèmes principaux

930 Histoire du monde antique

Sous-domaine(s)

Groupement de Service FRANTIQ (Archéologie) ; Groupement de Service FRANTIQ (Egyptologie)
Archéologie

Informations complémentaires

Responsable

Réjane Roure

Organismes de tutelle

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - CNRS (FRANCE)

Date de création

1968

Noms précédents

Centre de documentation archéologique régional - CDAR (Lattes, Hérault). 

Historique

Initialement axée sur la Protohistoire et les sciences connexes de l’archéologie, la bibliothèque du centre archéologique de Lattes a été créée en 1985. Elle est composée d’un fonds interdisciplinaire autour de l’archéologie (histoire, anthropologie, techniques, architecture, céramologie, sculpture, mosaïque, peinture, verrerie, métaux, numismatique, épigraphie, religion, méthodologie, topographie, ostéologie, zoologie...) du Néolithique au Moyen-Âge. Le fonds est spécialisé en Protohistoire et Antiquité romaine et associe le fonds du Musée Archéologique Henri Prades de lattes, le fonds Jean Arnal et le fonds de la Fédération Archéologique de l’Hérault (sur le site de Lattara). Elle est composante de l’UMR5140 - ASM créée en 1995, qui associe pour l’heure le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), le Ministère de la Culture, l’Université Paul Valéry-Montpellier 3 et l’ INRAP (Institut national des recherches archéologiques préventives). La bibliothèque se veut complémentaire de la bibliothèque Charles Dugas à l’université Paul-Valéry Montpellier 3 et de celle du Service Régional de l’Archéologie. Financée par le CNRS, le ministère de la Culture et l’université Paul-Valéry Montpellier 3, elle a bénéficié de nombreux dépôts, pour certains d’entre eux très conséquents : celui de la Fédération Archéologique de l’Hérault, du Musée Henri Prades en particulier mais aussi de la Société d’Etudes Historiques et Scientifiques de Sète et sa région. Elle s’est également enrichie de deux legs : celui de Charlette Arcelin-Pradelle, et dans le domaine de la préhistoire récente celui du docteur Jean Arnal (en dépôt au musée Henri Prades). La bibliothèque spécialisée de l’équipe d’égyptologie de Montpellier (BENiM) a été créée en 1968. Elle détient plus de 30000 volumes ; ses fonds permettent l’étude de l’Égypte préhistorique, prédynastique, pharaonique, hellénistique, romaine, byzantine et arabe, ainsi que le Proche-Orient ancien ; des périodes et des cultures abordées sous l’angle de l’histoire, l’épigraphie, la lexicographie ou encore l’archéologie. Elle abrite également deux fonds à forte valeur patrimoniale : le fonds Fr. Daumas/É. Chassinat et un fonds précieux (Réserve) constitués d’environ 150 titres dont les dates de publication s’échelonnent du XVe au XIXe siècles. Elle est par ailleurs dépositaire de quatre principaux fonds d’archives, ceux de É. Chassinat, R. Weill, A. Piankoff et Fr. Daumas. Ces fonds scientifiques conséquents (manuscrits, photographies ou plaques de verre), en cours de traitement et de valorisation, représentent près de 90 mètres linéaires. Entièrement réaménagée en janvier 2014, la bibliothèque d’égyptologie continue de croître à raison de 250 titres par an en moyenne, auxquels s’ajoutent 63 revues vivantes sur un total de 91 et plus de 5000 tirés à part. Répartie en 5 salles, elle offre une capacité de 25 places de lecture et est accessible à partir du Master. Suite au récolement de 2013, le catalogue de la BENiM a pu être mis à jour ; il est désormais consultable via une base de données à usage interne (poste informatique en libre consultation) et le catalogue collectif FRANTIQ.
Retour en haut de page