Accueil CCFr  >   INSTITUTION Médiathèque Simone Veil. La Ciotat, Bouches-du-Rhône
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Médiathèque Simone Veil. La Ciotat, Bouches-du-Rhône

Médiathèque municipale
Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 24/04/2017 11:22:20
Médiathèque Simone Veil. La Ciotat, Bouches-du-Rhône

Adresse

Rue de l'Hôpital Rond-point des Messageries Maritimes BP 161 13708 - La Ciotat France

Contact

Tél : 04 42 32 70 60 Fax : 04 42 03 54 53 Mél : mediatheque@mairie-laciotat.fr

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00213840

RCR

130286202

Accès

Tous publics
Gratuité pour les résidants ciotadens
10€/an pour les résidants hors La Ciotat mineurs
15€/an pour les résidants hors La Ciotat majeurs

Heures d'ouverture

Mardi : 10h-13h
Mercredi : 10h-18h
Jeudi, vendredi : 13h-19h
Samedi : 10h-18h

Espaces et services

Consultation sur place

Libre-accès

Prêt à domicile

Reproduction

Prêt entre bibliothèques

Réservation de documents

Collections et catalogues

Description générale des collections

Collection encyclopédique et multimédia de lecture publique.

Volumétrie et types de documents

80 000 Documents
10 000 DVD
5 000 CD
2500 partitions
120 périodiques

Informations complémentaires

Type d'établissement

Bibliothèque médiathèque municipale ou intercommunale

Organismes de tutelle

VILLE DE LA CIOTAT

Date de création

2013

Historique

Le 30 novembre 2013, la médiathèque Simone Veil a ouvert ses portes dans l'ancien hospice Saint-Jacques, entièrement rénové et métamorphosé.

La fondation de l’hôpital remonterait au 4 décembre 1617, par Antoine Gaymard. Toutefois, il existait certainement, à l'emplacement même où s'édifia la fondation de Gueymard, un hôpital plus ancien, construit en 1598, par la famille Marin. Antoine Gaymard (1525-1617), généreux donateur, marinier, armateur et commerçant de son état, en fut probablement l’instigateur. A sa mort, ses filles prirent le relais et agrandirent l’hôpital, avant d’en confier les clés à la Ville. Cette œuvre charitable se poursuivit et des améliorations y furent apportées au fil des années, grâce aux dons de bourgeois ciotadens généreux.

A la fin du XVIIIe siècle, promu au rang d'hôpital royal par Louis XV en 1750, l'hôpital de La Ciotat était un modèle du genre. Entretenu par des dons et des privilèges, l’hôpital put fonctionner jusqu'en 1972, année où l'actuel centre hospitalier du boulevard Lamartine prit sa suite. L'établissement a été définitivement fermé le 31 août 1973 et les derniers malades ont été transférés au nouvel hôpital.
Retour en haut de page