Accueil CCFr  >   INSTITUTION Société libre d'Agriculture, Sciences, Arts et Belles-Lettres de l'Eure . Evreux, Eure
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Société libre d'Agriculture, Sciences, Arts et Belles-Lettres de l'Eure . Evreux, Eure

Société libre de l'Eure
Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 24/04/2017 11:24:52
Société libre d'Agriculture, Sciences, Arts et Belles-Lettres de l'Eure . Evreux, Eure

Adresse

Archives départementales de l'Eure 2 rue de Verdun 27025 - Evreux Cedex France

Contact

Tél : 02 32 31 50 84 Fax : 02 32 62 37 16

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00213714

RCR

272295301

Espaces et services

Consultation sur place

Bibliothèque numérique

Gallica : Recueil de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure (73 unités disponibles, 1840 à 1933)

Collections et catalogues

Description générale des collections

La Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure a une activité de recherche sur l'histoire locale, dans tous les domaines (hommes, faits, activités, mmonuments, lieux, professions, vie politique, arts, littérature..). elle publie une revue trimestrielle et quelques ouvrages.

Sous-domaine(s)

Normandie

Catalogue(s) collectif(s)

Publications (général)

Connaissance de l'Eure, revue trimestrielle

Informations complémentaires

Type d'établissement

Bibliothèque associative

Date de création

1798

Historique

En 1798, le directoire exécutif du département de l'Eure, ancêtre de l'actuel conseil général de l'Eure, lance l'idée d'une société pour promouvoir et améliorer les pratiques et techniques agricoles.
Cette idée se concrétise le 4 prairial an VI par la création de la Société libre d'agriculture et de commerce du département de l'Eure. Cette société connaît rapidement un vif succès et se diversifie. De grandes sociétés de l'Eure fusionnent en son sein durant les XIXe et XXe siècles.
En 1830, elle prend son nom actuel : Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure. Elle se donne pour but de promouvoir le progrès sous toutes ses formes : agriculture (concours et comices agricoles), techniques nouvelles, littérature, histoire, archéologie, traditions populaires, médecine (action en faveur des prémices de la vaccination), etc.
En 1832, elle est reconnue d'utilité publique par le roi Louis-Philippe Ier.
Retour en haut de page