Accueil CCFr  >   INSTITUTION Bibliothèque Guillaume-Thomas Raynal . Saint-Geniez d’Olt, Aveyron
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bibliothèque Guillaume-Thomas Raynal . Saint-Geniez d’Olt, Aveyron

Mise à jour : 30/07/2020 16:20:08
Bibliothèque Guillaume-Thomas Raynal . Saint-Geniez d’Olt, Aveyron

Adresse

Place de l’hôtel de ville BP 19 12130 - Saint-Geniez d'Olt France

Contact

Tél : 05 65 70 40 01 Mél : bibliopatrimoniale@orange.fr

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00213477

RCR

122246201

Accès

Tous publics
sur présentation d’une pièce d’identité

Heures d'ouverture

Sur rendez-vous

Fonds décrits

Espaces et services

Catalogue en ligne

Collections et catalogues

Description générale des collections

Fonds ancien ; Fonds XIXe et XXe siècles ; Fonds local (Aveyron)

Volumétrie et types de documents

Incunables (2) ; Monographies (3900) ; Périodiques (150) ; Documents cartographiques (40) ; Documents iconographiques (20)

Domaines

Pluridisciplinaire. 

Thèmes principaux

090 Manuscrits et livres rares

Sous-domaine(s)

Algérie
Colonies françaises et étrangères
Aveyron
Rouergue

Catalogue(s) collectif(s)

Informations complémentaires

Type d'établissement

Bibliothèque médiathèque municipale ou intercommunale

Organismes de tutelle

COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PAYS D’OLT ET D’AUBRAC.

Historique

La ville de Saint-Geniez d'Olt conserve un fonds patrimonial important de plus de 4000 volumes imprimés, datant du XVe siècle au début du XXe siècle. Confiée dès le début du XIXe siècle au collège communal qui bénéficie alors d'une excellente réputation, la bibliothèque reçoit, dès cette époque, de nombreux dons provenant d'institutions (Ministères d'Etat, etc.) et de personnalités locales.

En 1839, un don de la ville de Rodez enrichit la bibliothèque d'une collection importante de volumes issus des saisies révolutionnaires, provenant notamment de communautés religieuses ruthénoises : jésuites, chartreux, dominicains, capucins et franciscains. Ces quelques 500 volumes (XVe-XIXe s.) forment véritablement le coeur du fonds ancien de la bibliothèque.

En 1844, la ville de Saint-Geniez d'Olt accepte le legs de Simon Rogéry, médecin et maire de Saint-Geniez d'Olt depuis 1804. Ce dernier a souhaité léguer près de 200 volumes anciens (XVIIe-XIXe s.), issus pour la plupart de la bibliothèque de son frère aîné, Jean-Baptiste, et portant essentiellement sur la littérature classique et l'histoire romaine.

Enfin, en 1872, la bibliothèque accueille le legs de Jules Duval. Avocat ruthénois, publiciste, économiste gagné aux idées de Charles Fourier et passionné par l'Algérie, il lègue à la ville de Saint-Geniez d'Olt où il a suivi une partie de sa scolarité, 1400 volumes, datant, pour la plupart, du XIXe siècle.
Retour en haut de page