Accueil CCFr  >   INSTITUTION Musée des Beaux-Arts. Menton, Alpes-Maritimes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Musée des Beaux-Arts. Menton, Alpes-Maritimes

Palais Carnolès
Ajouter au panier Obtenir extraction PDF
Mise à jour : 18/07/2017 19:05:51
Musée des Beaux-Arts. Menton, Alpes-Maritimes

Adresse

3, avenue de la Madone Palais Carnolès 06500 - Menton France

Contact

Tél : 04.93.35.49.71 Fax : 04.92.10.05.40

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/00210999

RCR

060835101

Accès

Tous publics

Heures d'ouverture

Mercredi au lundi 10h-12h et 14h-18h.

Fermetures

Mardi et jours fériés.

Espaces et services

Reproduction

Mode : Photocopie

Renseignements bibliographiques

Par téléphone
Par courrier

Consultation sur place

Collections et catalogues

Description générale des collections

Exposées de manière permanent, les collections d'art ancien, du XIIIe au XIXe siècles, possèdent des oeuvres importantes : une Vierge à l'enfant du Maître de San Lorenzo, St Benoît reçoit Maur et Placide par Philippe de Champaigne...
Une salle est consacrée aux oeuvres modernes : Dufy, Kisling, Valadon, Othon Triesz.
Quatre expositions temporaires par an sont présentées au rez-de-chaussée.

Domaines

Arts. 

Informations complémentaires

Type d'établissement

Musée

Note sur l'identification

Musée contrôlé : expositions permanentes et temporaires, concerts, conférences.

Responsable

Hugues de La Touche

Organismes de tutelle

VILLE DE MENTON
MINISTERE DE LA CULTURE DIRECTION DES MUSEES DE FRANCE

Date de création

1969

Historique

Le musée est situé dans la résidence d'été des princes de Monaco au milieu d'un magnifique jardin expérimental d'agrumes et de sculptures monumentales.
Ce bâtiment, dans l'esprit du Grand Trianon, a été construit en 1717 sur des plans de Robert de Cotte, premier architecte du roi et de Gabriel. Remanié au XIXe siècle, il accueillit des personnalités avant de devenir la propriété de l'américain Edward P. Allis, célèbre ichtyologue. A sa demande, l'architecte danois Hans Georg Tersling restaura l'édifice et l'allemand Oscar Matthiessen le décora, notamment de fresques à motifs antiques en 1902. Le Grand Salon de musique du prince Antoine Ier et le salon bleu ont conservé leurs gypseries et leurs dorures.
Retour en haut de page